8

Reporting mars-avril 2017

by

Les vacances de Pâques (et le long congé boursier qui va avec) sont une bonne occasion de revoir les châteaux de la Loire. Les visites guidées nous remettent en tête l'histoire de France, illustrée ici par   La mort de Léonard de Vinci, peinte en 1818 par Ingres. Même s'il est acquis que cette scène, de François Ier (1494-1547) assistant aux derniers soupirs du savant, n'a jamais existé en réalité, elle nous rappelle la proximité entre les deux illustres personnages. En 2014, j'avais eu la chance d'admirer ce tableau prêté au musée des beaux-arts de Lyon dans le cadre de l'exposition L'invention du Passé. Une visite au Clos Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci (1542-1519), m'a fait ressortir cette peinture de mes fichiers d'oeuvres préférées.

Au niveau du portefeuille, en mars-avril, c'est un double record que j'ai franchi depuis l'origine de mon portefeuille (4 ans et 10 mois) : pour la première fois, j'ai dépassé les +200 % sur le PEA (+221 % fin avril), et les +100 % sur le portefeuille total (+103 %), soit respectivement +27 % et +16 % annualisés.

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétés

  • Northamber. Vente de cette petite anglaise qui n'est plus suivie par les Daubasses depuis longtemps, et c'était une petite ligne. PV = 0 % en 4 ans.
  • Vianini. Vente à 1,20 €. PV = +2 % en 3 ans environ.  La boite ne me semblait pas chère mais elle n’est plus suivie non plus par les Daubasses, elle a changé de structure et j’avais un peu de mal à la suivre, ne parlant pas l’italien. Les boites françaises c’est quand même plus simple.
  • Natuzzi. Encore une daubasse. Vente à 3,06 $. Le prix s’approchait de la valeur et la taille de ma ligne était devenue dérisoire. PV = +50 % en $ et en 5 ans.
  • Etam. IF. Suite de l'allègement à 34 €. Je ferai un bilan de cette ligne à la vente totale.
  • Toyota Caetano. Vente à 1,49 €. Les gains de la société sont bien mangés par le dividende dont je ne reçois qu'une partie. Je n'exclus pas de revenir sur le titre vu la volatilité du cours.  Ce fut un de mes premiers articles.  Une histoire qui se termine bien, mais sans fanfares excessives, avec une PV = +70 % en 4 ans, auxquels il faut ajouter une bonne vingtaine de % de dividendes net.
  • Prismaflex. Vente totale de ce titre correspondant à un de mes derniers articles. C'est monté vite, et finalement c’est un poil spéculatif quand même sur la croissance du CA. PV = +28 % en 3 mois.
  • Prodware. Aussi un de mes derniers articles. Allègement à 7,49 €. Après réflexion, j'étais un peu trop exposé à un management pas très fiable. PV = +5 % en qq mois. Il me reste tout de  même une bonne ligne (3 % du portefeuille).
  • Xilam. Allègement d’un tiers de ligne après une multiplication par 10 en un an et 3 mois (achetées 1,9 € et vendu 19 €). Je ne suis pas contre y revenir plus bas si l’occasion se présente. Puis, les résultats 2016 ont été publiés. Ils sont très bons, comme prévu. Voir la mise à jour rapide à la fin de l'analyse.
  • Orchestra/Destination (KAZI/DEST). Rachat de la moitié de la vente à découvert de KAZI sur le long/short DEST/KAZI. Le prix est vraiment bas et je voulais profiter d’une remontée éventuelle. PV = + 24 % sur le prix initial (de vente) en 3 mois. A la réflexion, c'est un peu bête et j'aurais dû plutôt continuer à acheter DEST qui continue à décoter de 20 % à 25 % par rapport à KAZI. Ce que je fais d'ailleurs aussi : achat d'encore un peu de DEST à 3,95 $ (cela met Orchestra à 7,28 €).
  • Microwave Vision. Achat à 8,28 € pour 3 % du portefeuille. Pas mal d’investisseurs value en ont. Les résultats 2016 montrent que l'amélioration est en marche. On a un EV/EBITDA = 5.
  • Dart. J’avais acheté Dart en décembre 2016 sur les conseils de Laurent et Boris. Ce dernier en a publié une belle analyse. Le titre a pris +40 % depuis l'achat.
  • i2S. Très bons résultats 2016. Voir la mise à jour rapide à la fin de l'analyse.
  • Spitfire. Résultats 2016, comme l'an dernier : légère perte. Voir la mise à jour rapide à la fin de l'analyse.
  • Thalassa Holdings. Résultats 2016 et projet de vente. Voir la mise à jour rapide à la fin de l'analyse.

▣ Performance et bilan annuels

Toujours le même refrain : le PEA caracole en tête avec un +20,5 % depuis le début de l'année, le CTO végète, avec +2,52 %, et le portefeuille Lynx baisse à -4,74 %, encore grâce à notre bon vieux tocard Sears Holdings. Tout ça conduit le portefeuille global à une performance de +9,09 % sur 2017. La performance positive du PEA est liée principalement à Xilam (+100 % en 4 mois) et dans une moindre mesure à Dart. Les liquidités sont élevées mais j'ai quelques idées d'achat en tête.

▣ Nouvelles du blog et autres

Suite aux résultats annuels d'entreprises, j'ai pris un peu de temps pour faire les mises à jour indiquées ci-dessus, mais je n'ai pas publié d'article en mars-avril. J'avais besoin de soigner ma santé, et aussi de retrouver un peu de motivation. A vrai dire j'ai déjà un joli article tout prêt, mais j'attends d'avoir investi sur la société pour le publier :) .

▣ Lestransactions.fr

Geronimo (Benjamin) a construit un site extrêmement utile et bien fait : lestransactions.fr. Il reporte toutes les transactions des dirigeants des sociétés cotées telles que déclarées à l’AMF. Quel est le plus par rapport à l’AMF ? Tout est mis dans un tableau synthétique, ce n’est plus la peine d’aller télécharger les pdf de l’AMF un par un. Mieux, il a ajouté des outils très utiles : on peut comparer le montant des transactions effectuées avec la capitalisation de l’entreprise. En effet un dirigeant qui achète 0,01 % ou 5 % de son entreprise, ça ne signifie pas la même chose. Le meilleur pour la fin : il y a un système d’alerte par mails à plusieurs entrées, par société ou par taille de transactions. Par exemple, j’ai reçu ce mois une alerte pour me signaler que Marc du Pontavice (MdP) avait vendu 100 000 actions Xilam à 12 €. Une belle somme, mais ça ne représente que 2 % du capital, soit 3 % des parts de MdP. J’ai surtout pu remarquer que les dirigeants de certaines sociétés font des achats pour de gros montants. Cela seul pourrait me convaincre d’investir sur ces sociétés.

Bravo Geronimo !

▣ Changement de législation sur le PEA

Voici une information reçue de mon broker :

Binck.fr souhaite vous informer d'une évolution de la législation française. La loi de finances rectificative du 29 décembre 2016 (Article L. 221-31, 4° créé par LFR 2016, art. 94, I, 2°) stipule qu'il est désormais interdit, à un détenteur de PEA de réaliser un transfert d'une position de titres depuis un compte-titres ordinaire vers un PEA en exécutant des ordres de Bourse dont il sera sa propre contrepartie (ou son conjoint, partenaire lié par un PACS, descendants ou ascendants). Cette mesure vise à interdire une pratique que le législateur considère comme une forme de transfert de titres vers le PEA. Binck.fr encourage vivement sa clientèle à appliquer cette nouvelle mesure afin d'éviter que le PEA soit requalifié en compte-titres ordinaire par l'administration fiscale. Ceci entraînerait la clôture immédiate du PEA et l'application de la fiscalité propre aux comptes-titres ordinaires sur l'ensemble des opérations réalisées à partir de la date de l'irrégularité.

M'étant parfois servi de cette technique pour transférer des titres très peu liquides sur mon PEA, je sais qu'elle est peut-être très utile pour l'investisseur de nanocap : l'idée est juste de ne pas perdre le spread entre cours d'achat et de vente, et aussi d'assurer sa propre liquidité. Je ne vois pas bien où le Trésor Public est floué. Pour la plupart des titres échangés sur la cote parisienne, assez liquides, il suffit de vendre sur CTO et d'acheter immédiatement le même nombre de titres sur PEA pour respecter la loi, cette mesure ne changera rien au niveau financier, seuls quels centimes seront perdus par les investisseurs. Cette loi est anecdotique pour le fisc.  Seuls quelques investisseurs sur nanocaps seront embêtés. Bref, c'est le genre de loi qui m'irrite au plus haut point : inutile, gaspilleuse de temps et d'argent pour tout le monde. Nos législateurs sont peut-être trop bien payés : ils se sentent obligés de légiférer pour tout et rien. La contrainte et la législation à outrance envahissent petit à petit nos vies, insidieusement. A qui cela profite-t-il ? En premier lieu aux avocats et aux assurances. Ce n'est peut-être pas un hasard si les premiers forment la plus grosse part des députés et les seconds un bon lieu de pantouflage. Les mauvaises langues disent aussi qu'en second lieu cela profite à ceux qui veulent moins d'État : en nous ensevelissant sous les règlements, ils devraient effectivement réussir à nous dégoûter de l'État central.

A bientôt.

JL - 1er mai 2017.

 

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

9

Reporting janvier-février 2017

by

City Sun Eater In The River of Light

En ce début d'année 2017, la diminution du nombre de lignes du portefeuille est toujours en cours. La performance globale du portefeuille est de +5,10 % depuis le 1er janvier.

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétés

  • Genworth. Nouvel achat d'options (voir reporting de décembre 2016 pour le début de l'histoire), cette fois d'échéance janvier 2019 et de strike 4 $, au prix de 0,75. Rappelons que l'OPA est proposée à 5,43 $. Si elle a bien lieu c'est donc un +80 % qui nous attend.
  • Quadrige C. Ce fonds commun axé sur les PME françaises innovantes fermait ses souscriptions le 10 février 2017. Certes, il n'y a pas beaucoup de recul, mais sa performance est pour l'instant époustouflante : +130 % de juillet 2013 à décembre 2016 soit +27 % annualisés. Étant donné que c'est aussi ma performance sur PEA, j'en ai pris une part significative de mon portefeuille (5 %). Cela me fera toujours ça de moins à gérer et fera office de diversification. Je regrette de n'avoir pas pensé à remettre en service ma newsletter pour informer les abonnés de cette fermeture de fonds, cela s'est fait trop rapidement.
  • Une daubasse britannique en investissement immobilier est en cours de liquidation volontaire et rembourse petit à petit les actionnaires sous la forme d'un rachat obligatoire. Lors du dernier gros remboursement (40 % des actions), le cours de bourse était 10 % sous le cash retourné (= à la NAV). J'ai donc doublé ma position, histoire de gagner 10 % en quelques jours.
  • Ymagis. Pas mal de FCF pour cette boite, même si une partie des opérations s'arrêtera dans quelques années du fait de la réglementation. Mon analyse du titre est assez sommaire. Petit achat pour 2 % du portefeuille.
  • Xilam. La fièvre sur Xilam s'est poursuivie au début de l'année jusqu'à plus de 14 €. Ayant déterminé une valeur de renouvellement à 15, € j'ai décidé de garder au moins jusque-là. En vue de l'objectif, je procède à un tout petit allègement psychologique (1/8e de la position) quasiment au plus haut : 14,20 €. L'idée est de ne pas regretter, et de pouvoir renforcer, en cas de forte baisse. Le CA 2016 a ensuite été publié et est très bon, de même que les perspectives. J'ai décidé de racheter mon 1/8e vendu, au prix de 12,3 €. Au niveau du blog, je trouve amusant que la page Xilam ne soit pas autant vue qu'on pourrait le penser après un x 7 en un an. Celle de Prodware est beaucoup plus vue. Je ne sais pas pourquoi...
  • ETAM. Allègement à 28 € puis 32 €. Je ferai le bilan quand j'aurai tout vendu... Disons déjà que j'habite devant deux magasins ETAM à l'hyper-centre d'une grande ville et il n'y a vraiment pas grand monde à l'intérieur, souvent plus de salariés que de visiteurs.
  • Une daubasse d'Asie du sud-est cotée à NY, vendue. Je voulais acheter DEST. MV = - 10 % en 3,5 ans.
  • Destination maternity corp (DEST). Achat pour environ 5 % du portefeuille au prix de 5,28 $. Cela revient à acheter Orchestra Premaman (KAZI) à 9,73 € lorsque la fusion aura eu lieu (voir reporting de décembre 2016). Quand elle sera réalisée, il suffira de vendre les titres DEST (certificats cotés aux US) sur mon CTO et d'acheter les actions KAZI sur mon PEA.
  • Signaux Girod. Vente. La position, achetée au début du portefeuille, était devenue totalement négligeable. Je préfère avoir moins de lignes. PV = +10 % en 4,5 ans.
  • Daubasse française active dans la production électrique à l'étranger. Idem. PV = + 20 % en 4,5 ans et après un allègement à +50 % il y a quelques mois.
  • SIPH. Idem. Vente à 63,99 €. MV = -1,5 % en quelques années.
  • CVR Sanofi-Genzyme.  Idem. Une ex position de l'IF. MV = -20 % en devises en 3 ans.
  • Daubasse et aurifère canadienne. Les Daubasses l’ont vendue, estimant la valeur inférieure au cours de bourse. Sur les différents allègements, la PV a été d’environ 0 %, 100 % et 200 % en environ 2 ans.
  • Toyota Caetano. Allègement à 1,24 €. J'ai fini par me dire qu'une bonne partie du cash gagné part dans les dividendes un peu trop taxés. Le but est aussi de dégager du cash pour acheter d'autres choses en vue. PV = +55 % en 3 ans sans compter les dividendes. Je n'exclus pas de revenir s'il y a moyen de faire des aller-retours sur cette action.
  • Global Energy Devlopment a acheté deux sociétés de bateaux pour l'industrie pétrolière...  et change de nom pour devenir Nautilus Marine Services PLC. Suite à cette annonce, le cours de bourse a coulé. J'attends impatiemment le prochain rapport pour pouvoir analyser le bilan suite à cette nouvelle situation.
  • Thalassa a encore racheté des actions propres. Le cours de bourse a bien progressé, passant de 40 à 65 p.
  • Gaumont. Elle était en tête de ma watchlist depuis un certain temps, et avec Franck, nous avions prévu d'en écrire une analyse bientôt. Patatras, Gaumont va vendre à Pathé cinémas la participation qu'elle avait dans cette entreprise et va en profiter pour lancer une OPRA sur ses actions au prix unitaire de 75 €, soit une prime de 30 % par rapport au dernier cours coté. J'ai manqué l'affaire à quelques mois près.

▣ Performance

On prend les mêmes et on recommence, encore et encore : le PEA et le CTO montent, chacun de 9 % depuis le début de l'année, alors que le compte Lynx baisse encore, de -6 %, toujours à cause de Sears Holdings. La performance positive est, elle, liée principalement à Cofidur, Xilam, Prodware, Toyota Caetano, Prismaflex, Thalassa, Civeo. Le PEA poursuit sa folle chevauchée, avec un +190 % depuis juillet 2012, soit +26 % annualisé.

▣ Nouvelles du blog et autres

Trois articles publiés en janvier-février : une analyse de Prismaflex, une critique d'un livre sur l'investissement dans la valeur, et des  explications sur les obligations, notamment le rendement à échéance.

Cette fois c'est une pochette d'album musical qui illustre l'article. Au départ pas pour la musique, mais parce que cette pochette m'a plu.  Pour les couleurs surtout. Et de façon générale, j'aime bien les vanités aussi. La musique n'est pas mal non plus finalement (lien Deezer).

A bientôt.

JL - 3 mars 2017.

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

21

Reporting décembre 2016

by

brueghel_lancien_les_chasseurs_dans_la_neige

C'est peut-être parce qu'en ce début 2017 nous nous languissons de l'arrivée de la neige, que j'ai choisi ce tableau de Pierre Brueghel l'Ancien, Les Chasseurs dans la neige, peint en 1565. Cette oeuvre est représentative de la renaissance flamande et iconique des paysages sous la neige. Du point de vue historique, elle illustre une conséquence du petit âge glaciaire, épisode de grand froid en Europe qui dura 6 siècles, et qui aux Pays-Bas fut particulièrement intense durant l'hiver 1565. Chaque époque a ses questionnements, et Brueghel ne se doutait pas des problèmes qu'allait générer le futur réchauffement anthropique.

Pour 2016, coté bourse, commençons par les nouvelles du mois avant les réflexions annuelles.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

9

Reporting octobre-novembre 2016

by

bnf_65_salle_ovale

Pour une fois l'oeuvre du mois est architecturale. J'ai été séduit par la photo de la salle ovale de la BNF-site Richelieu. Voici un but de visite lors d'un prochain passage à Paris. On peut aussi faire un don pour la rénovation du site.

Du côté des marchés, l'observation du mois a été (une fois de plus) l'aspect moutonnier des acteurs de marché. D'après les analystes : 1. Jusqu'au jour de l'élection, Trump ne devait pas être élu 2. Son élection serait une catastrophe. Le lendemain, et les semaines qui ont suivi, alors que les marchés montaient, tous les analystes se sont succédé pour nous expliquer pourquoi l'élection de Trump était une bonne nouvelle pour le business et donc les marchés. CQFD.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

10

Reporting septembre 2016

by

delatour_stjeromeAvez-vous remarqué que c'était la saint Jérôme cette semaine ? Pour l'occasion, voici une illustration de Saint Jérôme (347-420 ap. J.C.), considéré par les catholiques comme un des Pères de l'église et peint par Georges de la Tour (1593-1652), maître du clair-obscur. On dit, mais les historiens ne sont pas tous d'accord sur ce point, qu'il a voulu ici représenter Saint Jérôme déchiffrant un rapport annuel de Xilam.

Ce mois-ci a été beaucoup moins ennuyeux que les précédents, il y a eu des nouvelles et des mouvements de portefeuille intéressants.

J'aimerais tout d'abord revenir sur les opérations réalisées en décembre-février dernier sur les compagnies pétrolières Chesapeake Energy (CHK) et Vanguard Natural Resources (VNR). Après avoir acheté des obligations CHK au prix de 60 et VNR à 53 en décembre, j'ai acheté en février quelques options call VNR et tenté d'en acheter des CHK mais n'ai pas été servi. Que s'est-il passé ensuite ? Les obligations ont chuté vers 15 et 10 respectivement ! Je n'en ai pas racheté car j'ai estimé que cela aurait représenté une part trop importante de mon portefeuille, et aussi par manque de liquidité. Puis CHK a restructuré sa dette, j'y ai participé en échangeant volontairement chacune de mes obligations contre 0,6 nouvelle obligation échéance 2022 et plus sécurisée. Après la remontée du pétrole, et des obligations, je les ai vendues ce mois avec des PV totales de 30 et 15 % environ, (cf. ci-dessous). Pour ces opérations, je tiens à remercier Boris et Reinanto54 pour l’idée de départ et Jef56 qui m’a été essentiel pour vendre les obligations. Que faut-il conclure de tout ça, qu'y a-t'il eu comme erreurs, malchances et réussite ? Tentons une liste :Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

11

Reporting juillet-août 2016

by

magnard_par_besnardOn a tous en tête les histoires d'artistes pauvres et peu connus de leur vivant, puis célébrés et faisant la fortune des propriétaires de leurs oeuvres après la mort. Par essence, on connaît moins l'histoire inverse, dont Albert Besnard (1849-1934) est un représentant. Hyper connu à son époque, il eut tous les honneurs : prix de Rome, membre de l’Académie des Beaux-Arts et de l'Académie française, directeur de la Villa Médicis, directeur de l’Ecole des Beaux-Arts, et Grand-Croix de la Légion d’Honneur. Il fut même le premier peintre auquel le gouvernement de la République fit l’honneur de funérailles nationales. On a ici un portrait, dont l'expression est saisissante, de son ami Francis Magnard (1837-1894), alors rédacteur en chef du Figaro (on aperçoit au fond, quelqu'un emportant un paquet de journaux). A noter que la veuve de Magnard fit refaire le fond à droite en rouge, afin de donner plus de puissance au portrait, et que cela rendit Besnard furieux. La tableau a été restauré et le rouge enlevé pour l'exposition Besnard qui se déroule actuellement au palais Lumière d'Évian et qui sera transportée à Paris  pour y être visible au Petit Palais à partir du 25 octobre.

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétésContinuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

9

Reporting juin 2016

by

vix_vxx_2ansIl parait qu'à cause du Brexit, la volatilité a grimpé. A ce propos, regardons le graphique ci-dessus : en bleu, l'indice VIX, sensé représenter la volatilité (elle-même sensée mesurer la "peur") des marchés US sur 2 ans, de mi-2013 à mi-2015. En rouge le VXX, un tracker sensé répliquer le VIX : alors que le VIX fait + 170 % en 2 ans, le VXX fait, lui, -55 %. Si vous étiez intéressé par ce produit, j'espère que ce graphe vous fera réfléchir.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

6

Reporting avril-mai 2016

by

Corneille_de_Lyon_Dauphin_Henri

Continuons notre voyage avec Corneille de Lyon : voici le portrait du dauphin Henri, peint vers 1536 et conservé à la galerie Estense, à Modène. J'ai personnellement un faible pour ce vert. Mais venons-en à la bourse.

Après un mois de mars totalement plat, il y a eu quelques mouvements sur le portefeuille.

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétésContinuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

14

Reporting mars 2016

by

Corneille_de_Lyon_-_Jean_de_Bourbon-Vendôme_-_WGA05236Enfin !

Ce mois-ci, pour la première fois, il n'y aura pas de reporting. Mon intérêt pour la bourse (presque une passion, mais le terme serait un peu fort) a bien décru ces derniers temps. Je n'écoute presque plus BFM, mon but le soir n'est plus de lire des rapports annuels, je ne scrute plus les cours. J'espérais presque cette baisse d'intérêt, car je trouvais que cela ne m'apportait plus grand-chose d'autre que passer du temps devant mon ordi... La bourse, ce n'est pas tout à fait la vie réelle. C'est pour cela que je dis : enfin ! Enfin, je vais revenir à une vie plus normale.

Hasard ou pas, il n'y a eu au mois de mars aucun mouvement de portefeuille. Je vais peut-être vraiment pouvoir investir à long terme. Au sens de : "sans m'occuper de ça tous les jours". Le blog continuera, mais peut-être plus avec un reporting par mois. Nous verrons.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Reporting février 2016

by

corneille_jeune_femmeSi j'ai envie de retenir une leçon de ces derniers mois, c'est une leçon maintes fois répétée et tellement connue. Mais on apprend mieux par l'expérience. En décembre puis janvier j'ai acheté des obligations Chesapeake et Vanguard. Pourquoi était-ce une erreur ? Tout simplement car j'ai investi une somme non négligeable (5-6 % du portefeuille) alors que je n'y connaissais rien : j'ai investi après avoir lu quelques paragraphes sur des forums, attiré par les rendements incroyables de ces obligations. Après avoir passé un temps non négligeable sur Thalassa Holdings, j'ai préféré investir plus d'argent sur des sociétés dont je ne connaissais rien. Comprenant mon erreur, j'ai revendu une partie des obligations, les dernières que je venais d'acheter. Que s'est-il d'ailleurs passé sur le cours de mes pétrolières depuis un an ? Et bien, celles que je n'ai pas analysées moi-même ont bu le bouillon (-75 % sur les obligations VNR et CHK, -90 % sur CGG), celles que j'avais analysées (Thalassa, Spitfire, GED) n'ont guère bougé depuis un an. Investir sur ce que l'on connait est bien plus sûr, combien de fois faudra-t-il le répéter ? Et quand on s'aventure sur d'autres routes : investir modérément en attendant d'avoir acquis de l'expérience.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

21

Reporting janvier 2016

by

Corneille-de-Lyon_Pierre-Aymeric_1200pxContinuons notre voyage à travers l'oeuvre de Corneille de Lyon avec cette fois un portrait dont le sujet est identifié, Pierre Aymeric (1534). Il s'agit d'une oeuvre de référence pour identifier les autres tableaux du peintre : l'inscription au dos prouve en effet qu'il s'agit bien d'un Corneille de Lyon. Vous pourrez admirer cette huile sur bois au musée du Louvre une fois qu'elle sera revenue de son exposition à Lyon.

Ce mois encore, l'art nous aide à supporter la performance du portefeuille : - 7,3 %. 

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétésContinuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

8

Reporting décembre 2015

by

CORNEILLE

A l'échelle de l'année 2015, ce fut un petit événement, mais un événement tout de même : une acquisition majeure du musée des Beaux Arts de Lyon, L'homme au béret noir tenant une paire de gants, peint par Corneille de Lyon vers 1530. Cette oeuvre magnifique a été acquise grâce à une souscription publique,  et s'inscrit actuellement dans l'exposition temporaire "Lyon renaissance", jusqu'au 25 janvier. Une quinzaine d'oeuvres de Corneille de Lyon sont rassemblées : allez-y, c'est unique.

Tout cela m'a revigoré après la constatation des performances 2015 du portefeuille. Si le PEA s'est bien défendu avec +24 %, les comptes-titres ont fait la moue et le portefeuille global termine tout juste en positif avec +2,74 %. Toutefois, cette année comme début 2014, j'ai l'impression de commencer 2016 avec un portefeuille prometteur, ce qui n'était pas mon sentiment début 2015. Attention, rien de chiffré toutefois, juste une impression.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

6

Reporting novembre 2015

by

Delacroix_La_liberté_guidant_le_peupleSi l'art contemporain a guidé l'année 2015 du blog, les événements dramatiques du 13 novembre m'ont donné envie de revenir aux fondamentaux de l'art classique. La Liberté guidant le peuple (1830) de Delacroix est certes une oeuvre vue et revue, mais elle mérite d'être appelée une fois de plus. Même si elle ne représente pas, comme il est dit parfois, une scène de la Révolution française, mais une barricade de la Révolution de Juillet (1830), elle n'en est pas moins un symbole de la République française. Comme la plus belle des devises, Liberté, Égalité, Fraternité. A propos de fraternité, rappelons qu'on peut aimer son pays sans forcément vouloir en fermer les frontières. Et que, selon les conventions du droit international que nous avons ratifiées, nous devons accueillir les réfugiés en danger de mort chez eux. Comme les Syriens : depuis plusieurs années, 200 meurent chaque jour du fait de la guerre. Et entre 100 000 et 200 000 personnes ont disparu dans les prisons du régime...Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4

Reporting octobre 2015

by

balaine_mhnQuelle merveille que la Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie du Muséum d'histoire naturelle[1] ! On peut y trouver ce genre de spécimen, une baleine franche australe échouée en 1818 sur une plage d'Afrique du Sud. Ne trouvez-vous pas que, vu comme ça, les nageoires ressemblent à nos doigts ? L'Évolution est pleine d'embranchements et de surprises.

Oserais-je dire que les marchés aussi ! ?

▣ Mouvements de portefeuille et nouvelles des sociétésContinuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

 

 

  1. Entre parenthèses, je trouve cette salle ancienne autrement plus percutante que la récente Galerie de l'évolution, avec certains animaux en plastique, dans un univers plus contemporain, allez savoir pourquoi, très sombre, et qui masque le magnifique hall 19e dans lequel il est inscrit.  []
0

Reporting septembre 2015

by

Tiananmen89_Jeff_Widener_photo_la_plus_celebreRappelez-vous, il y a quelques mois, j'évoquais, avec un point d'interrogation, la fin du communisme, au travers d'une oeuvre représentant Castro, Mao etc. Et voilà que la Chine fait des siennes.

De mon petit angle de vue, la Chine me rappellera toujours 1989, avec notamment cette incroyable photo de l'homme arrêtant la colonne de chars sur la place Tiananmen le 5 juin. J'ai "l'intime conviction", comme on dit en  d'autres lieux, que cette photo est une oeuvre d'art : probablement du fait de l'émotion qu'elle procure et de la force qui s'en dégage.

A vrai dire, les nouvelles macro-économiques et les mouvements de marché n'ont pas franchement influé sur les mouvements, en quantité relativement habituelle ce mois, au sein de mes portefeuilles.Continuer la lecture →

Print Friendly

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1 2