4

Security Analysis, de Graham et Dodd

22 juillet 2017 by

Les vacances sont comme d'habitude propices à la lecture.

Security Analysis, de Graham et Dodd, est La bible de l'investissement boursier, sûrement l'ouvrage financier le plus vendu au monde. Un monument qu'il faut absolument avoir lu, ou au moins parcouru, avec L'investisseur intelligent, de Graham.

Ben Graham, professeur de finance à l'université de Columbia (New-York), est considéré comme le père de l’analyse financière et de l’investissement dans la valeur. Investisseur professionnel à New York, il a enseigné à l’université de Columbia. Il a été le mentor de Warren Buffett, et le conseiller de présidents américains. Francophile, il est mort à Aix-en-Provence en 1976. David Dodd a été étudiant puis collègue de Graham à Columbia et est un des grands théoriciens de l'investissement boursier.

Edité pour la première fois pendant la Grande Dépression, en 1934, Security Analysis est réédité dès 1940, puis en 1951, dernière édition à laquelle Graham participe. En 1962 et 1988 sortent les 4e et 5e éditions, qui s'éloignent de plus en plus de l'original. Fort heureusement, en 2009, pour le 75e anniversaire de l'original, McGrawHill réunit une palette de professionnels reconnus de l'investissement pour rééditer, annoter et commenter la 2e édition, considérée comme la plus aboutie. Préfacé par Warren Buffett, qui dit l’avoir lu plus de quatre fois en totalité, elle est introduite et commentée par Seth Klarman, Bruce Berkowitz, Bruce Greenwald etc. Notre éditeur français spécialisé dans la finance, Valor Editions, a eu la bonne idée de sortir la traduction française de cette énorme 6e édition, une longue tâche qui aboutit en décembre 2015.

Résumer en détail l'ouvrage serait un gros travail. Vous pourrez avoir une idée du contenu en lisant le sommaire. Ou les deux phrases de l'éditeur :

Security Analysis familiarise le lecteur avec les bases de l’investissement dans la valeur, fondé sur la valeur intrinsèque de l’entreprise plus que sur ses perspectives de croissance. Aussi pertinent aujourd’hui, qu’il y a 80 ans lorsqu’il a été publié, cet ouvrage a survécu à l’épreuve du temps, aux conditions de marché difficiles, à la mondialisation et à la multiplication des produits financiers et des classes d’actifs.

Tout est dit.

Un ouvrage à avoir sur sa table de chevet.

--- o ---

Traduction française : Didier Coutton
Format : 150 x 210
Pages : 690
Prix : 59,90 €.

Sommaire de l'ouvrage :

Note de traduction par Didier Coutton
Avant-propos par Warren Buffett
Préface à la sixième édition par Seth Klarman
Préface à la deuxième édition par Benjamin Graham et David Dodd
Préface à la première édition par Benjamin Graham et David Dodd
Benjamin Graham et son œuvre par James Grant
Introduction à la deuxième édition par Benjamin Graham et David Dodd

Partie I. Aperçu général et approche
Introduction par James Grant
Le champ et les limites de l’analyse
Les quatre éléments déterminants de l’analyse
Les sources d’information
Les différences entre investissement et spéculation
La classification des valeurs mobilières

Partie II. Obligations et actions de préférence
Introduction par Howard S. Marks
La sélection d’obligations et d’actions de préférence
La sélection d’obligations et d’actions de préférence (suite)
Les règles propres aux obligations
Les règles propres aux obligations (suite)
Les règles propres aux obligations (suite)
Les règles propres aux obligations (suite)
Les règles propres aux compagnies
Les autres spécificités de l’analyse des obligations
Les actions de préférence
Les règles de sélection des actions de préférence
Les titres super-subordonnés et les titres cautionnés
Les titres cautionnés (suite)
Les clauses de garantie
Les clauses de garantie (suite)
Les clauses sécurisant la détention d’actions de préférence
La gestion d’un portefeuille de titres obligataires

Partie III. Titres Hybrides
Introduction par J. Ezra Merkin
Les valeurs mobilières assorties d’une option
Les attributs des valeurs assorties d’une option
Les singularités des valeurs assorties d’une option
Les titres convertibles et participatifs
Les titres seniors présentant un risque

Partie IV. Théorie de l’investissement et dividende
Introduction par Bruce Berkowitz
La théorie de l’investissement en actions ordinaires
Les nouveaux canons de l’investissement en actions
La politique de dividende
Le dividende en actions

Partie V. compte de résultat et évaluation financière
Introduction par Glenn Greenberg
L’analyse du compte de résultat
Les pertes exceptionnelles et les autres postes
Les pièges du compte de résultat
La relation entre amortissement et bénéfice
Les politiques d’amortissement des services publics
Les politiques d’amortissement (investisseur)
L’importance des résultats historiques
Les raisons de s’interroger sur les résultats
Le PER des actions ordinaires et ses ajustements
La structure des capitaux permanents
Les actions bon marché et la formation du résultat

Partie VI. Analyse du bilan et valeur des actifs
Introduction par Bruce Greenwald
La valeur comptable des capitaux propres
L’évaluation par l’actif circulant
La valeur de l’entreprise et la gouvernance
L’analyse du bilan (fin)

Partie VII. Autres aspects et Anomalies de cours
Introduction par David Abrams
Les warrants
Le coût de placement des titres
Les structures de contrôle pyramidales
L’analyse comparative des sociétés d’un même secteur
Les anomalies de cours
Les anomalies de cours (suite)
L’analyse technique et l’analyse financière

Partie VIII. Investir dans la valeur
Sillonner le monde avec Graham et Dodd par Thomas A. Russo
Au sujet de cette édition
Remerciements
Au sujet des contributeurs
En guise de postface.

Bonne lecture, bon été.

JL - 22 juillet 2017.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4 Responses to Security Analysis, de Graham et Dodd

  1. Juju49

    Bonsoir Jérôme,

    La traduction est-elle correcte, on lit souvent que la traduction française de "L'investisseur intelligent" est approximative.

    • Jerome Leivrek Post author

      Bonjour Juju
      N'ayant pas lu la version anglaise, je ne peux répondre pour l'aspect traduction proprement dit. Par contre je me souviens que le texte ne contient pas de grosses bizarreries comme dans les autres traductions de Valor Editions, ce qui laisse penser que la traduction est bien meilleure. A confirmer.

  2. PoliticalAnimal

    Oui enfin pour la traduction, il me semble que ça commence (très) mal parce que traduire "preferred" par "actions de préférence" au lieu de "actions préférentielles", je ne sais pas mais ça augure mal non ?

    En tout cas super résumé comme d'hab, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *