2

Le petit livre pour investir à bon prix

16 juillet 2014 by

lepetitlivre_browneLe petit livre pour investir à bon prix, par Chris Browne

C’est effectivement un petit livre par la taille ; certains auteurs, comme Chris Browne, ont compris qu’il n’est nul besoin de délayer pour intéresser le lecteur. Il n’est pas minuscule non plus puisqu’il atteint tout de même 250 pages.

Vous trouverez dans ce livre les principes essentiels de l’investissement dans la valeur issus de ce que l’on peut appeler « l’école Graham », avec notamment les indicateurs à prendre en compte, le b.a.-ba de la comptabilité d’entreprise, un peu d’histoire des grands investisseurs dans la valeur, un soupçon de psychologie de l’investisseur, etc.

Nous retiendrons entre autres les indicateurs que Chris Browne considère comme importants pour un investissement dans la valeur. Il s’intéresse aux sociétés qui répondent à tout ou partie des critères suivants :

  • cotant à moins de deux tiers de leur valeur d’actif net comptable (*)
  • ayant un ratio d’endettement ( = dettes/capitaux propres) < 1
  • un ratio de liquidité ( = actifs courants/dettes de court terme) > 1, et idéalement < 2
  • un faible PER,
  • une bonne rentabilité du capital ( = résultats annuels/capital)
  • une bonne marge bénéficiaire ( = bénéfices/revenu total)
  • étant achetées par les initiés.

Il tient aussi compte de l’évolution des stocks, des fonds propres, des revenus, des bénéfices, du PER, du nombre d’actions, etc.

(*) valeur comptable des actifs amputée de l’ensemble des dettes, mais Graham s’intéressait lui aux titres cotant sous leur valeur d’actifs courants amputée de l’ensemble des dettes (les net-net).

Un passage précis mérite d’être cité, celui où l’auteur explique avoir réalisé une étude sur les 7000 sociétés de la base de données Compustat sur la période 1970-1981 (p. 77). Il en conclut que 100 $ investis en 1970 dans l’ensemble du marché vaudraient 260 $ en 1981 (+9 %/an), alors qu’investis dans les actions de petite capitalisation cotant à moins de 30 % de leur valeur d’actif net, ils vaudraient 2300 $ (+33 %/an) !

D’autres parties que nous vous laissons découvrir font de cet ouvrage un livre complet. Mentionnons juste ce chapitre entier pour analyser la fameuse maxime boursière « on ne rattrape pas un couteau qui tombe » : chacun pourra en retirer de sages enseignements notamment que le « risque réside plus souvent dans le prix d’achat que dans l’action elle-même ».

En résumé il y a dans ce petit livre l’essentiel pour débuter l’investissement dans la valeur sans être noyé sous des concepts compliqués. En plus d’être bien écrit et pédagogique, la présentation matérielle est agréable : format, graphisme et mise en page.

Nous conseillons sans réserve cet ouvrage comme première lecture sur l’investissement dans la valeur.

Prix public : 22,30 euros.

JL - septembre 2012.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2 Responses to Le petit livre pour investir à bon prix

  1. Correia

    Bonjour
    Je faisais des investissements en bourse de façon variée en utilisant Per, Evol CA, Concensus etc.
    J'ai gagné très souvent mais maintenant je voudrais passer à une méthode d investissement value.

    Je ne suis pas encore capable d'analyser une société. J'ai fait une petite formation sur l analyse fondamentale amis de là à la pratique!!!
    Je voudrais commencer en utilisant les ratios en attendant que je devienne un peu plus formé.C'est diablement difficile de choisir lesquels et comment les calculer . Il y a peut des logiciels qui peuvent aider, lesquels? Les screeeners ? ils sont souvent en anglais que je ne possède pas bien.
    Je voudrais refaire les calculs des analyses des sociétés pour me familiariser à cette méthode et comprendre comment on doit s y prendre.
    Pouvez vous me donner des pistes de départ (pratiques si possible...)
    J'ai trouvé sur votre site plein de choses intéressantes notaient le glossaire, analyses, entre autres..)
    Peut être me répondrez vous
    Bien à vous

    • Jerome Leivrek Post author

      Bonjour Correia,
      Je vous conseille tout d'abord de lire quelques livres. Celui de Chris Browne puis celui de Peter Lynch. C'est le minimum.
      Après, il n'y a pas de ratio magique d'analyse de société. Il y a plusieurs voies, qui dépendront de votre propre convenance et du type de société.
      Vous pouvez commencer par le deep value, c'est la plus facile au départ. Prenez le bilan de la société, comprenez-le ligne par ligne, comparez-le à la capitalisation. Demandez-vous combien chaque ligne rapportera en cas de liquidation de la société. Regardez les derniers exemples que je donne : Powerfilm, Thalassa, i2S. Les ratio qui compte dans ce cas sont les rapports VANT/cours, VANN/cours, cash net/cours, VaC/cours. Après le bilan vous pourrez passer au compte de résultats et aux flux de trésorerie.
      Il faut vraiment que j'écrive un article sur ces sujets.
      Il y a beaucoup de ressources pratiques sur le blog des Daubasses et sur le site Culture Financière.
      JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *