4

4, l'informatisation des marchés-III

5 mars 2019 by

Après "6" et "5", livres que je vous avais présentés dans deux articles précédents, j'avais écrit "L'auteur nous a indiqué que la série s'arrêterait là. Espérons qu'il change d'avis". Alexandre Laumonier a exhaussé mon voeu : pour notre plus grand bonheur, il vient de sortir le troisième ouvrage de la saga, "4", toujours sur le sujet des marchés financiers et de la course à la vitesse de transmission de l'information que ces marchés génèrent.

La série a encore gagné en audience, puisque j'ai vu un compte-rendu de lecture dans plusieurs journaux. Je n'ai pas encore eu le temps de lire l'ouvrage mais je spécule que le talent de conteur d'Alexandre Laumonier ait encore fait son oeuvre. Puis, mon journal préféré a publié cette semaine son compte-rendu de lecture, et je ne pourrai écrire mieux. Le voici donc (Le Canard Enchainé, 27 février 2019) :

Bonne lecture !

JL - 5 mars 2018.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4 Responses to 4, l'informatisation des marchés-III

  1. Nicolas D.

    Merci Jerome !

    Cela étant, je ne vois pas ce que cela a d'"effarant" (et j'adore aussi le volatile plumé). C'est une course normale, comme dans tout business, à l'amélioration et à l'avantage concurrentiel.

    Tant que ça reste légal, tout le monde en profite : améliorations des technologies, commandes de matériel high tech, meilleure liquidité, etc.

    Quant à nous, simples investisseurs, cela fait longtemps que nous ne jouons plus cette course mais nous avons des avantages concurrentiels sur d'autres terrains 🙂

    • Jerome Leivrek Post author

      Salut Nicolas,
      Tous les investissements n'apportent pas le même progrès pour l'humanité (quel que soit ce qu'on entende par progrès). Je pense que ce qui peut être "effrayant" c'est d'investir autant de moyens dans des projets qui apportent éventuellement beaucoup moins que d'autres projets ne pourraient le faire.

  2. Michel

    bonjour

    cet aspect de la logique financière ,on le doit beaucoup à notre maître

    incontestable et incontesté Nathan MAYER qui grâce à un système d information

    rapide et éfficace absorba la banque d ANGLETERRE après avoir financé l armée
    de WELLINGTON

    Etre informé et traiter rapidement l information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *