4

Security Analysis, de Graham et Dodd

by

Les vacances sont comme d'habitude propices à la lecture.

Security Analysis, de Graham et Dodd, est La bible de l'investissement boursier, sûrement l'ouvrage financier le plus vendu au monde. Un monument qu'il faut absolument avoir lu, ou au moins parcouru, avec L'investisseur intelligent, de Graham.

Ben Graham, professeur de finance à l'université de Columbia (New-York), est considéré comme le père de l’analyse financière et de l’investissement dans la valeur. Investisseur professionnel à New York, il a enseigné à l’université de Columbia. Il a été le mentor de Warren Buffett, et le conseiller de présidents américains. Francophile, il est mort à Aix-en-Provence en 1976. David Dodd a été étudiant puis collègue de Graham à Columbia et est un des grands théoriciens de l'investissement boursier.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

Les crises financières

by

les-crises-financieres-lacosteLes crises financières. Histoire, mécanismes et enjeux. Par Olivier Lacoste, diplômé de HEC, IEP et de l'ENA.

204 pages, editions Eyrolles, 10 €.

Voici un livre pédagogique, détaillé, et utile pour le débutant qui veut (presque) tout savoir sur les crises financières. Il y a trois parties :

  1. l'histoire des crises,
  2. les mécanismes des crises,
  3. des préventions possibles.

Chaque partie est traitée de façon simple et claire.

Pour qui veut connaître le B.A-BA des crises financières, je conseille cet ouvrage, dont la deuxième édition date de 2015. En plus, il n'est pas cher.

 

Sommaire complet :

  • Préambule - Les enjeux de la monnaie et de la finance
  • Le financement de l'économie souvent perturbé par les crises
    • Des tulipes à la crise de 1929
    • La seconde moitié du XXe siècle
    • Crise des "subprimes" et crise de l'euro
  • Les crises financières, pourquoi et comment
    • Genèse des crises
    • Contagions et propagations
  • Guérir et, de préférence, prévenir
    • Limiter l'effet des crises
    • Prévenir les crises
    • Epilogue - Crises financières et démocratie

JL - 9 mai 2017.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

3

En Bourse investissez dans la valeur !

by

eveillard

En voyant un nouvel ouvrage en français sur l'investissement dans la valeur dans les rayonnages de mon libraire préféré, je me suis précipité vers les caisses avec le livre en question.

D'après la présentation de Valor Editions, l'auteur, né en 1940, est diplômé de HEC, puis a commencé sa carrière à la Société Générale à Paris en 1962 et a été nommé au bureau de la banque à New York en 1968. Deux ans plus tard, il est analyste pour le Sogen International Fund. En 1979, il est nommé au poste de gérant de portefeuille pour le fonds qui deviendra plus tard le First Eagle Global Fund. Il dirige ensuite le First Eagle Overseas et le First Eagle Gold Fund. Il est reconnu pour ses performances exceptionnelles à la tête de ces fonds.

Si Jean-Marie Eveillard a peut-être eu d'exceptionnelles performances en tant que gestionnaire, cela ne lui donne malheureusement pas le talent de conteur de Peter Lynch. On a pourtant l'impression que ce livre parle bien d'investissement, et même d'investissement dans la valeur. Il nous en donne quelques recettes habituelles. Mais la plupart du temps il se perd dans des détails sans importance. Souvent l'auteur nous raconte sa vie. Plutôt que nous parler d'investissement il nous parle de compagnons ou d'investisseurs que nous ne connaissons pas et ne connaîtrons jamais.Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

7

The big short, le livre

by

the_big_short_le_livre

Vous connaissez quelqu'un que le monde de la finance passionne (au minimum vous). Alors pour Noël offrez-lui le DVD du film, ou le livre, The big short. Le film, j'en ai déjà parlé. Il raconte comment plusieurs gérants de hedge funds ont su prévoir la crise des subprimes et parier dessus. Que vaut le livre ?

Le film est une version courte du livre, qui fait 376 pages : on retrouvera dans le livre tout ce qu'on a vu dans le film, mais on y trouvera aussi plus de détails. Michael Lewis a une écriture plutôt agréable et s'est beaucoup documenté. Il n'est guère étonnant que quelqu'un ait voulu en faire un film.

Bref, ce livre sur la crise des subprimes m'a intéressé quasiment autant que le film.

Michael Lewis avait déjà écrit un livre, sur son expérience dans la banque, qui avait eu un certain succès. Il écrit à propos de cet ouvrage (p. 17), cette confidence qui m'a touché :Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

3

Buffett et Cie

by

buffet_poulinBuffett, Buffett, et encore Buffett ! Pierre-Luc Poulin a recensé 50 livres "écrits sur Buffett"[1]. Et il en ajoute un. Est-ce utile ? Oui, pour quelqu'un comme moi qui ne prends guère plaisir à lire l'anglais.

Comme il l'écrit en quatrième de couverture, "ce livre n'est en rien une biographie, il s'attarde plutôt sur des concepts propres à Buffett que chaque investisseur, petit ou grand, peut comprendre et mettre en application pour mieux investir."

Je me suis toujours demandé si quelqu'un avait déjà vérifié que le cas Buffett n'était pas juste le résultat de la loi des grands nombres, un représentant de la "queue de la gaussienne". Avec tous les investisseurs dans le monde, il n'est peut-être pas si improbable que quelques-uns gagnent beaucoup, sans pour autant que ce soit dû à un talent exceptionnel. Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

 

 

  1. En fait, il n'a visiblement comptabilisé que les livres écrits en anglais. []
0

Psychologie de l'épargnant

by

50_experiences

50 petites expériences en psychologie de l'épargnant et de l'investisseur, pour mieux réussir tous vos placements, par Mickaël Mangot.

L'auteur de ce livre de 200 pages est docteur en économie, spécialité finance comportementale et psychologie des marchés financiers. Il est enseignant à l'ESSEC et consultant en finance comportementale. Il est donc très bien placé pour écrire cet ouvrage.

Il décrit, un par un, 57 traits psychologiques des investisseurs dont la plupart sont des biais comportementaux. Mickaël Mangot connaît bien les recherches dans ce domaine : chaque description s'appuie sur une expérience scientifique réalisée par des économistes.

L'intérêt du livre est de passer en revue beaucoup de biais, mais aussi d'être écrit simplement tout en s'appuyant sur l'économie expérimentale. L'ouvrage est ainsi destiné à tous.

Petit bémol, l'écriture n'est pas très légère ni drôle. Les titres de rubriques eux le sont pourtant. Bien qu'il soit intéressant, je ne me suis donc pas spécialement régalé en lisant ce livre, et plutôt que tout lire j'ai préféré picorer dans les rubriques qui m'intriguaient le plus.

Comme la rubrique 51, "pourquoi faut-il demander un prix exorbitant quand on vend sa maison ?". Question que je me suis souvent posée... J'ai aussi reconnu pas mal de mes biais. Comme le 28, "pourquoi ne rachetez-vous jamais les titres sur lesquels vous avez perdu de l'argent ?". Plus jamais de Crédit Agricole pour moi ! :-)

Un livre pour se détendre mais aussi pour apprendre et se remettre en question. Pour vous en donner un avant-goût, je vous copie le sommaire détaillé.

Dunod, 2007.
Prix : 18,5 euros à l'origine, mais l'ouvrage est épuisé, il vous faudra le trouver d'occasion.

Sommaire détaillé
Avant-proposContinuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

Actions ordinaires et profits extraordinaires

by

actions_ordinaires

Actions ordinaires et profits extraordinaires, par Philip Fisher, 1960.

L'été est propice aux lectures et à leurs compte-rendus. En voici déjà un.

Cet ouvrage est souvent décrit comme le premier best-seller sur l'investissement. La stratégie de Philip Fisher ne repose aucunement sur la valeur des actifs d'une société mais sur son potentiel de croissance. Ce grand investisseur est un des quelques-uns dont Warren Buffet a dit qu'il était un "lecteur assidu". Nous avons donc entre les mains un des grands ouvrages de l'investissement, comparable en renommée et en intérêt, à ceux de Graham ou de Lynch.

L'introduction, écrite par le fils même de l'auteur, investisseur lui-même, permet de mettre en exergue ce que sont à ses yeux les "deux joyaux" de l'ouvrage : la méthode des commérages et les quinze points à rechercher pour une action ordinaire. Kenneth Fisher, investisseur value, souligne également l'intérêt d'appliquer la méthode de son père à des investissements value et pas forcément de croissance. Il ne faut donc pas voir ce livre comme un pur guide d'investissement dans la croissance mais comme un ouvrage de méthodologie plus général, contenant des idées clés qui permettent de juger de la qualité d'une entreprise et de son potentiel de croissance des bénéfices.Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

13

Peter Lynch : Battre Wall Street

by

lynch_battre_wall_street"Battre Wall Street" ("Beating the Street" dans sa version US) est le second livre de Lynch traduit en français, après le fameux "Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse". Le traducteur en est Antoine Dublanc, gérant de Valor Editions.

La préface laisse présager du bon Lynch. Il explique de façon efficace mais humoristique pourquoi à 46 ans il a quitté son travail chez Magellan. "Je me rappelais que mon père était mort à 46 ans. D'un seul coup vous vous sentez mortel quand vous réalisez que vous êtes plus vieux que vos parents lorsqu'ils ont disparu. Vous vous rendez soudain compte que votre existence n'est peut-être plus bien longue, et qu'un fois que vous serez mort ce sera pour longtemps. C'est là que vous regrettez de ne pas avoir partagé plus de jeux avec vos enfants, plus de sorties au ski et plus d'après-midis au stade à les voir jouer au foot. Et vous vous rappelez que personne n'a jamais dit sur son lit de mort 'je regrette de ne pas avoir passé plus de temps au bureau'." La suite de l'ouvrage se partage essentiellement entre une première partie autobiographie de Lynch chez Magellan et une deuxième partie de description de valeurs qu'il a analysées.Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

12

The big short

by

the_big_shortCommençons l'année par de la détente.

La crise de 2007-2008 a décidément inspiré les artistes. Notamment au cinéma. Il y avait déjà eu l'excellent documentaire Inside Job, le très bon Margin call, et l'assez peu réaliste Le loup de Wall Street. Voilà que vient de sortir The big short, affublé, en français, du sous-titre peu clair Le casse du siècle, dont le scénario est une adaptation du livre de Michael Lewis, The Big Short : Inside the Doomsday Machine, publié en 2010, et qui a passé 6 mois sur la liste des best-seller du New-York Times.

Il raconte comment plusieurs gérants de hedge funds ont su prévoir la crise des subprimes et parier dessus.

Le scénario décrit des événements réels. La mise en scène se veut assez didactique, en revenant sur les termes ou les notions financières, parfois à la manière d'un documentaire, parfois de façon comique. Pour autant si vous ne savez pas du tout ce qu'est un short en entrant dans la salle, un certain nombre de passages vont vous paraître obscurs voire difficiles. Il me semble d'ailleurs probable qu'une partie du public s'ennuie un peu, car la bande annonce ne laisse par entrevoir un film aussi technique sur la finance. Par contre, il devrait intéresser ceux qui ont quelques connaissances sur ce milieu. Autrement dit, il devrait vous intéresser. En tout cas, moi j'ai aimé ce film.Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1

Les journées de l'économie

by

2015-10-21 11.43.17

Dans le reporting d'octobre, je vous ai déjà présenté la Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie du Muséum d'histoire naturelle. Voilà la photo de la salle de paléontologie au deuxième étage, avec entre autres ses dinosaures. Tout en observant les fossiles, on intègre réellement que ces animaux disparus, les dinosaures et les autres, ont vraiment existé, et que la science est un beau et long travail d'enquête qui mobilise toutes les intelligences.

L'humain fait décidément des choses formidables. Outre le muséum, je voulais vous présenter aujourd'hui une autre de ces constructions formidables : les journées de l'économie.

Cette manifestation se déroule chaque année en octobre ou novembre à Lyon depuis 2008. Pendant trois jours, nous pouvons assister à des conférences (tables rondes) qui réunissent plusieurs intervenants et un animateur. Ce qui est fantastique dans ces journées de l'économie, ce sont :Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1

Investir dans la valeur, le livre

by

investir_ds_valeur"Investir dans la valeur. De Benjamin Graham à Warren Buffett et au-delà" de Michael Van Biema, Bruce-C-N Greenwald, Judd Kahn, Paul-D Sonkin.

Lorsque j'ai lu ce livre pour la première fois, je débutais et c'était sûrement trop tôt car... je n'ai rien compris, ni rien retenu.

Il faut dire que la forme n'aide pas : cette édition française de l'ouvrage américain est d'une qualité très très médiocre. Outre un nombre de fautes de frappe incalculable, l'éditeur ne connait pas les règles de typographie française : les noms propres et les noms de sociétés sont intégralement en majuscules, il n'y a pas d'espace avant les $ et les % (encore que l'éditeur n'applique même pas sa 'règle' uniformément).

La structure de l'ouvrage elle-même n'est pas très pédagogique. On peut légitimement douter que les auteurs aient passé beaucoup de temps à vouloir rendre leur discours le plus structuré, le plus simple, le plus accessible. Les notions s'entremêlent sans qu'on voit souvent le cours logique des choses. On a du mal à appréhender ce qui est important de ce qui ne l'est pas. Un exemple : la formule de calcul de la VCB, notion importante de l'ouvrage, est perdue au milieu d'un paragraphe. Quant à la définition du "coût du capital", élément fondamental de cette formule, je ne sais même pas où elle se trouve !

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

La Bourse pour les nuls

by

bourse_pr_nuls

Si vous êtes débutant dans le domaine alors La bourse pour les nuls est fait pour vous. Un vaste ensemble de questions est passé en revue : à quoi sert la Bourse, quelles sont les places financières, pourquoi les cours montent ou baissent (encore que la réponse à cette question m'a laissé sur ma fin), comment passer des ordres, comment faire son choix parmi les titres, quels sont les outils d’aide à la décision, les obligations, les trackers, la fiscalité etc.

En conclusion, c'est un ouvrage typique de la collection Les Nuls et je trouve que le but est atteint : il est pédagogique, bien écrit et complet dans son niveau. J'ai particulièrement apprécié le chapitre sur la comptabilité d'entreprise. Bref, je le recommande aux débutants. Évidemment ce n'est qu'un premier pas et il vous faudra lire autre chose. Surtout pour investir dans la valeur.

Sommaire :

  • Pourquoi s'intéresser à la bourse
  • Le b a-ba du marché
  • Comment gérer son portefeuille
  • Pour aller plus loin
  • Les dix proverbes, les dix règles d'or
  • Annexes

Sommaire complet ici.

La bourse pour les nuls, de Gérard Horny. Prix public 24 euros.

JL - 2015.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4

La bourse, une machine infernale

by

laboursemachineinfernalePour découvrir le sujet de ce nouveau livre sur la bourse, commençons par lire une partie de la 4e de couverture :

"Depuis les années 90, les bourses ont progressivement perdu leur visage humain au profit de l'électronique. Les parquets, où s'époumonaient les agents de change, seuls habilités à pouvoir exécuter les ordres des investisseurs, sont désertés. Ils ont cédé leur place aux banques, qui se retrouvent elles-mêmes face à des acteurs plus importants, appelés traders à haute fréquence. Dans le même temps, les négociations en Bourse s'accélèrent, au point de dépasser largement aujourd'hui la vitesse de la lumière.

Depuis le flash crash de 2010, le monde découvre avec stupeur l'importance de ces firmes robotisées et le rôle qu'elles jouent désormais sur les marchés d'actions et les produits complexes. Pourtant, leur avènement s'accompagne d'une démocratisation des marchés pour tous les investisseurs. Car désormais, il n'a jamais été aussi facile pour le particulier de négocier en Bourse. Et jamais aussi bon marché également.

La robotisation des marchés financiers pose des défis de taille pour les acteurs qui y interviennent. Tout le monde court après la machine."

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1

La bourse, collection Que-sais-je

by

que_sais_jeLa bourse, collection Que sais-je ? par Jacques Hamon et Bertrand Jacquillat.

Avec ce volume, la collection Que sais-je est fidèle à sa tradition encyclopédique. Ecrit par deux universitaires, La bourse est un ouvrage d'érudition plutôt que de spéculateur. Vous y apprendrez non pas à investir mais pourquoi et comment fonctionne la bourse (voir la table des matières ci-dessous) : le but de la bourse, les titres, les opérations, les mécanismes des transactions, les styles de gestion et d'arbitrages de portefeuille etc. En ce sens, nous avons trouvé des informations que nous n'avions pas lues ailleurs et c'est l'intérêt de ce petit livre. Saviez-vous par exemple que la réglementation française impose que le cours d'un OPCVM ne s'écarte pas de plus de 1,5 % de sa valeur liquidative ? Ou que "l'emprunt Giscard" indexé sur le lingot d'or a permis à l'État d'encaisser 6,5 Mds de Francs en 1973 mais lui en a coûté 80 en 1988 (l'inflation entre ces deux dates a été de +282 % et aurait changé ces 6,5 Mds en 25 Mds) ? Plus fondamental, les auteurs nous convainquent que le placement en actions est bien plus rentable qu'un placement monétaire ou en obligations. En effet, en examinant le tableau 2 p. 8 on en déduit que sur une longue période (disons 30 ans), les actions surperforment les obligations d'environ 3 % l'an, qui elles-même surperforment le monétaire de 3 %, et ce dans plusieurs pays.Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

3

Le marché  : histoire et usages d'une conquête sociale

by

lemarché"Le Marché : histoire et usages d'une conquête sociale". De Laurence Fontaine.

Attention ouvrage d'érudit ! Ce n'est pas un livre pour les boursicoteurs au jour le jour, il s'adresse plutôt aux lecteurs intéressés par l'économie et son histoire. L'auteur est historienne, directrice de recherches au CNRS.

Laurence Fontaine décortique l'histoire du marché, pas seulement le marché financier, mais le marché en général, qui consiste à échanger tous les produits imaginables. Elle en décortique aussi le fonctionnement, l'origine, les motivations et les effets sur ses acteurs et la société. Une des thèses de l'ouvrage est que le marché a été une source de création de richesse mais aussi de libération pour les hommes et les femmes.

J'avoue que je ne pourrais vous en dire plus qu'au prix d'un effort qui serait démesuré. En effet, je n'ai lu que la moitié du livre, et encore, en sautant de nombreuses pages. Je ne saurais dire si c'est le sujet qui m'a peu intéressé, le style qui ne m'a pas captivé ou l'abondance de l'information qui m'a submergée. Le résultat est là : je ne suis pas arrivé au bout et je n'en ai quasiment rien retenu.

C'est peut-être l'occasion de lancer un appel : si l'un de vous l'a lu et compris, je lui offre avec grand plaisir une tribune sur ce blog pour nous en faire un résumé. Il aura même droit à un cadeau !

Table des matières

  • Religion et marché
  • Les places du commerce : du local à l'international
  • Les réseaux du commerce : du local à l'international
  • Les enjeux politiques et sociaux du marché
  • Marché, libertés et lutte contre la pauvreté
  • Logiques et faiblesses du marché
  • La bulle des tulipes ou les jeux de la distinction, du pouvoir et du hasard dans la formation des prix
  • Le marché comme bien public.

Comme tout texte d'historien, il est suivi de notes et d'une bibliographie fournies.

Paru en décembre 2013
Gallimard, nrf.
444 pages
Prix : 22,90 euros.

JL - 10 février 2015.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1 2