6

Idenix, réflexion sur la stratégie gourous

20 juillet 2014 by

caravage_echecsIl y a environ un an, sur l'idée de Boris, j'avais décidé d'essayer la stratégie "gourous". En quoi consiste-t-elle ? Tout simplement à suivre les achats des meilleurs investisseurs.

J'ai donc regardé quels achats récents de Eddie Lampert, Bruce Berkowitz, Seth Klarman, Warren Buffet, Ian Cumming, Charles Brandes et Romain Burnand étaient à des cours encore déprimés.

Il m'a semblé que Idenix Pharmaceuticals était un bon candidat. Je n'ai fait aucune analyse du titre, il me suffisait de savoir que je l'achetais moins cher que Seth Klarman, pour qui c'était une grosse position. Tout ce que je savais était que Idenix est une biopharma qui fait de la R&D sur les antiviraux, essentiellement sur l'hépatite C.

J'ai alors fait les mouvements suivants, sur une toute petite portion de mon portefeuille (c'était un essai rappelez-vous) :

  • achat à 3,30 $ le 10 juillet 2013.
  • vente à 4,90 $ le 3 septembre 2013 soit une PV de +45 % en 2 mois. Étant totalement incapable de valoriser Idenix il m'a semblé qu'il était prudent d'empocher cette rapide plus-value. Le titre étant très volatile je me suis dit que j'aurais peut-être l'occasion d'en reprendre pas cher. Et l'avenir m'a donné raison :
  • achat à 3,08 $ le 31 oct 2013.
  • vente à 4,31 $ le 4 nov avec une PV de +38 % en 4 jours. Pour les mêmes raisons que précédemment.

Que s'est-il passé depuis ?

Et bien non seulement le titre n'a plus baissé et je n'ai pas pu en racheter, mais surtout cette semaine il a été l'objet d'une OPA de la part de Merck au prix de... 24,50 $/action !

Si j'avais gardé mes titres j'aurais donc fait x8 en moins d'un an ; pas mal !

Les questions que je me pose a posteriori :

  • ai-je bien fait d'acheter Idenix ?
  • ai-je bien fait de vendre ?

Voilà les réponses auxquelles je suis parvenu.

Pourquoi acheter gourou ?

Tout simplement parce qu'on n'a pas le temps ou la compétence de faire des analyses soi-même. Ou que parmi les types de sociétés que l'on est capable d'analyser on ne  trouve plus de bonnes affaires. On pourra répliquer qu'alors on "n'a pas fait ses devoirs" et que tout investissement devrait commencer par la compréhension de ce en quoi on investit. Certes mais les contre-arguments suivants me semblent valables :

  • si Seth Klarman, un investisseur value qui a fait ses preuves depuis des années, qui dirige un fonds avec des capacités d'analyses hors de ma portée, pense que Idenix est un bon investissement, vais-je faire mieux que lui ? Ma réponse est clairement non. Attention, cet argument d'autorité n'est valable que parce que je sais que Klarman est un investisseur value (c'est-à-dire que nous partageons la même stratégie) qui a fait ses preuves. Les investisseurs que l'on peut suivre aveuglément ne sont qu'une minorité !
  • suivre un gourou sans comprendre son investissement est pour moi le même style d'investissement qu'acheter un fonds, mais répétons-le, un fonds value qui a fait ses preuves. Il y a un an j'ai acheté quelques parts de Moneta Multi Caps géré par Romain Burnand. Il est hors de question de comprendre les valeurs du fonds puisque pour la plupart je ne les connais même pas  ! Depuis il a fait presque +50 %, largement aussi bien que moi...

Fallait-il vendre ?

J'ai clairement vendu comme le font la plupart des boursicoteurs : sans avoir aucune idée de la valeur de la société. Problème, c'est complètement contraire à la stratégie value. Mais il faut bien vendre un jour, alors quoi faire... ? Alors a posteriori la seule possibilité logique que je vois dans ce cas de figure est : si on a acheté en suivant un gourou, le plus logique semble être de vendre... en suivant le gourou.

Dorénavant je pense que je vais continuer à expérimenter cette stratégie mais en essayant de suivre le gourou non seulement à l'achat mais aussi à la vente.

JL - juin 2014.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

6 Responses to Idenix, réflexion sur la stratégie gourous

  1. Olivier

    Bonjour Jérome,
    Je découvre blog qui me plaît déjà beaucoup 🙂
    Cet article m'a immédiatement interpellé car c'est plus au moins la stratégie que j'envisage dans la mesure où je suis encore incapable de valoriser une société. Et surtout je me dis que d'autres le feront toujours mieux que moi. Alors pourquoi ne pas juste les imiter. Tanpis si ce n'est que pour récupérer "les miettes" mais au prix d'un effort moindre.
    Trouvez-vous facilement/rapidement les informations sur les achats/ventes de gourous ?

    Olivier

    • Jerome Leivrek Post author

      Bonjour Olivier, merci pour votre commentaire.
      Pour voir les achats des gourous vous pouvez aller sur gurufocus.com. Les infos sont données par trimestre mais cela suffit puisque nous sommes des investisseurs long terme.
      JL

  2. dominike

    Bonjour
    Moi aussi je decouvre votre BLOG qui me plait "bien"
    Etant dans le meme cas qu'Olivier (incapable de valoriser une société)
    Avez-vous fait un suivi de la stratégie “gourous”..?
    D'autre article en prevision sur cette strategie ?
    Au plaisir de vous lire
    Dominike

    • Jerome Leivrek Post author

      Merci.
      Je n'ai pas de réel suivi car je débute dans cette strategie.
      En juin j'ai acheté aussi Viasat, à 57,5 $, toujours inspiré par Klarman. Une analyse a d'ailleurs été écrite par Laurent : http://www.bistoo.com/?p=54.
      Oui je pense écrire un article sur une autre idée de société´"gourou" mais il est loin d'être prêt !
      A bientôt.
      JL

  3. Jean-Marc

    Bonjour Jérôme,

    Merci pour ce blog qui fourmille d'idées à creuser !
    La plupart des gourous sont américains et achètent/vendent donc majoritairement pour ne pas dire exclusivement des actions US.
    Si l'on souhaite calquer leurs stratégies d'investissement il faut donc acheter/vendre des actions US.

    J'ai alors quelques questions:

    - Toutes les actions US sont elles éligibles sur un PEA en France ? ( à titre d'exemple j'ai un PEA chez Capitol, filiale de Bourse direct, depuis 14 ans et j'y ai toujours acheté/vendu uniquement des actions françaises )

    - S'il y a seulement quelques PEA en France mais pas tous, sur lesquels on peut acheter/vendre des actions US, savez-vous lesquels ce sont et si certains sont préférables à d'autres?

    - Si il n'est pas possible d'acheter/vendre des actions US dans quelque PEA que ce soit en France, il faut donc obligatoirement se rabattre sur un Compte-titres ordinaire (certes moins intéressant fiscalement qu'un PEA). Chez qui préconisez-vous alors d'ouvrir ce Compte-titres Ordinaire ?

    - Enfin, et je pressens que ça peut avoir des conséquences trés importantes sur nos résultats, quelles sont les incidences du taux de change Euro/ US dollar sur l'achat d'actions US pour nous autres français, actions US que l'on est amener à, à la fois à acheter/vendre, et aussi à garder sur de longues périodes dans le cadre d'une stratégie "Value" ?

    Merci d'avance pour les réponses!

    • Jerome Leivrek Post author

      Bonjour Jean-Marc,

      Les actions US ne sont pas elligibles au PEA, seules les actions européennes le sont : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2385

      Pour ouvrir un compte-titre ordinaire il faut voir du coté des courtiers "en ligne", ce sont les moins chers. Si vous privilégiez la simplicité prenez un courtier français (vous aurez un imprimé fiscal à la fin de l'année), Binck.fr par exemple. Si vous privilégiez la quantité de marchés accessibles allez voir Lynx ou IB. Une nouveau courtier qui semble intéressant est Degiro mais je ne connais pas plus que ça.

      Pour le taux de change cela dépend. Le plus probable (Binck par exemple) est que vous changiez, de façon transparente pour vous, vos € en $ quand vous achetez vos actions, et l'inverse à la revente. Si le $ a monté entre temps vous gagnez, sinon vous perdez. Chez d'autres courtiers vous avez la possibilité de couvrir le taux de change en ne changeant pas en $, mais en empruntant ces $ et en prêtant vos €, moyennant un petit coût.

      Tenez-nous au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *