3

Le marché  : histoire et usages d'une conquête sociale

by

lemarché"Le Marché : histoire et usages d'une conquête sociale". De Laurence Fontaine.

Attention ouvrage d'érudit ! Ce n'est pas un livre pour les boursicoteurs au jour le jour, il s'adresse plutôt aux lecteurs intéressés par l'économie et son histoire. L'auteur est historienne, directrice de recherches au CNRS.

Laurence Fontaine décortique l'histoire du marché, pas seulement le marché financier, mais le marché en général, qui consiste à échanger tous les produits imaginables. Elle en décortique aussi le fonctionnement, l'origine, les motivations et les effets sur ses acteurs et la société. Une des thèses de l'ouvrage est que le marché a été une source de création de richesse mais aussi de libération pour les hommes et les femmes.

J'avoue que je ne pourrais vous en dire plus qu'au prix d'un effort qui serait démesuré. En effet, je n'ai lu que la moitié du livre, et encore, en sautant de nombreuses pages. Je ne saurais dire si c'est le sujet qui m'a peu intéressé, le style qui ne m'a pas captivé ou l'abondance de l'information qui m'a submergée. Le résultat est là : je ne suis pas arrivé au bout et je n'en ai quasiment rien retenu.

C'est peut-être l'occasion de lancer un appel : si l'un de vous l'a lu et compris, je lui offre avec grand plaisir une tribune sur ce blog pour nous en faire un résumé. Il aura même droit à un cadeau !

Table des matières

  • Religion et marché
  • Les places du commerce : du local à l'international
  • Les réseaux du commerce : du local à l'international
  • Les enjeux politiques et sociaux du marché
  • Marché, libertés et lutte contre la pauvreté
  • Logiques et faiblesses du marché
  • La bulle des tulipes ou les jeux de la distinction, du pouvoir et du hasard dans la formation des prix
  • Le marché comme bien public.

Comme tout texte d'historien, il est suivi de notes et d'une bibliographie fournies.

Paru en décembre 2013
Gallimard, nrf.
444 pages
Prix : 22,90 euros.

JL - 10 février 2015.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Margin call, tension à Wall Street

by

margin_call_afficheEncore un film sur la finance ? Oui, mais celui-ci vaut le coup.

Récemment, Le loup de Wall Street nous a montré une véritable caricature grand public du monde de la finance : les traders sont extravertis, organisent des fêtes délirantes avec des call-girls et ils se droguent dans de grands yachts. Même si la performance de DiCaprio est intéressante, j'avais trouvé le film de Martin Scorsese un peu racoleur.

Ici rien de commun. On s'attend au monde survolté des corbeilles et c'est tout le contraire qui se produit. L'essentiel se déroule de nuit, dans une société financière, tout est calme, le temps est compté mais personne ne court. Quand on gère autant d'argent, il faut raison garder.

L'histoire qui est racontée évoque le déclenchement de la crise financière de 2007-2008. Le directeur du risque d'une banque d'investissement découvre que son entreprise possède de trop nombreux actifs toxiques qui mettent en danger l'établissement. La question se pose de l'évaluation de cette dangerosité et quoi en faire. Cela va durer toute la nuit ; je ne vous raconte pas la suite.

La banque dont il est question pourrait, selon certains, être Lehman Brothers. Personnellement je pense plutôt à Goldman Sachs... pour une raison que je ne peux donner sans risquer de trop dévoiler le film.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Peter Lynch, et si vous en saviez assez pour gagner en bourse - partie 4

by

lynch_et_si

Dans ce dernier article de notre saga Peter Lynch (l'article 3 est ici), nous vous présentons la troisième et dernière partie du livre, où l'auteur aborde la gestion du portefeuille.

 

TROISIÈME PARTIE : VISION A LONG TERME [où l'on apprend à gérer son portefeuille]

"Comment constituer un portefeuille pour maximiser ses gains et minimiser les risques ; à quel moment acheter et à quel moment vendre ; que faire quand le marché s'effondre ; quelques idées fausses idiotes sur les raisons qui font grimper ou descendre une action ; les dangers de jouer sur les options, les futures, et les ventes à découvert d'action ; et pour finir ce qui aujourd'hui est nouveau, vieux, excitant et gênant dans les sociétés et le marché."

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

24 leçons pour gagner en Bourse

by

24_lecons_buffetWarren Buffet, 24 leçons pour gagner en Bourse, par J. Pardoe.

Encore un livre qui tente de profiter du nom de Buffet. Mais au contraire de certains autres, celui-ci est relativement réussi.

Il est simple : 24 chapitres, 24 conseils. C'est le même type de conseils que dans celui de Lynch (mais en beaucoup moins drôle) : ceux que tout investisseur value doit avoir intégrés.

On peut conseiller cet ouvrage pour les débutants ; à défaut de vous passionner, il vous mettra dans l'ambiance value.

Si vous ne trouvez pas le temps de lire l'ouvrage, il n'y a peut-être pas énormément plus à retenir que les 24 idées résumées par le sommaire [auquel j'ai ajouté des explications entre crochets] :

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

5

Peter Lynch, et si vous en saviez assez pour gagner en bourse - partie 3

by

lynch_et_si

Dans ce troisième article de la saga Peter Lynch (l'article 2 est ici), je vous présente la fin de la deuxième partie du livre. On continue à parler de choix des actions.

 


Chapitre 9. Les actions que j'évite

Il faut éviter les actions à la mode, celles dont tout le monde parle en bien, il y a très peu de chance qu'elles soient bon marché. "S'il faut éviter les actions à la mode dans les secteurs à la mode c'est que d'une part ces actions sont souvent surcotées, d'autre part les secteurs en croissance et à la mode attirent la concurrence et grignotent les profits. Rappelez-vous ce qui s'est passé avec les lecteurs de disquettes des ordinateurs. Les experts avaient prévu dans ce secteur excitant une croissance annuelle de 52 % - et ils avaient raison, c'était vrai. Mais avec 30 à 35 sociétés concurrentes aux prises les unes avec les autres, il n'y eut aucun bénéfice."

Lynch nous recommande aussi d'éviter les entreprises adeptes de ce qu'il appelle les "dipiresifications", celles qui font des acquisitions stupides, "au lieu de racheter leurs actions ou d'augmenter les dividendes". Même si certaines acquisitions sont parfois sources de création de valeur, de nombreuses autres ont plombé les acheteurs.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

L'interprétation des états financiers

by

interpretation_etats_financiersL'interprétation des états financiers, par Benjamin Graham et Spencer B. Meredith.

C'est l'un des deux ouvrages du maître Ben Graham traduit en français. L'autre, L'investisseur intelligent, est plus long, plus complexe, plus intéressant et donne des démarches d'investissement.

L'interprétation des états financiers poursuit un autre but : il explique en détail les différentes lignes de ce qui constitue les comptes d'une société : le bilan et le compte de résultats (il y a dans les normes actuelles un troisième volet, les flux de trésorerie). Ces explications sont complétées, comme l'indique le titre, par des interprétations (succinctes). On apprend par exemple que la valeur comptable doit être interprétée pour obtenir la valeur liquidative. Le livre comporte de nombreux exemples chiffrés, dont un chapitre de calcul de ratios. Il se finit par un chapitre de définitions de termes financiers en français et anglais.

La conclusion se termine par ce qui résume bien l'investissement value : "l'investisseur qui achète des titres lorsque les cours paraissent bon marché en regard des états financiers de la société et qui les vend lorsqu'ils semblent élevés ne fera probablement pas de profits spectaculaires. Mais il évitera aussi de faire des pertes trop importantes. Autrement dit il aura des chances plus élevées que la moyenne d'obtenir des résultats satisfaisants. Voilà l'objectif essentiel d'un investissement intelligent."

En résumé, c'est un ouvrage qui profitera aux débutants pas trop avancés dans l'investissement value.

Sommaire complet

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4

Peter Lynch, et si vous en saviez assez pour gagner en bourse - partie 2

by

lynch_et_si

Dans le premier article de la saga Peter Lynch je vous avais présenté le début du livre. Où il s'agissait surtout d'appréhender le marché et l'investisseur. Dans ce deuxième article, on aborde le début de la deuxième partie de l'ouvrage. On entre dans le vif du sujet : comment choisir ses actions.

DEUXIÈME PARTIE. TROUVER LES GAGNANTS [où l'on apprend à reconnaître une valeur gagnante]

Laissons Lynch faire la présentation : "Dans cette partie, nous allons montrer comment jouer un atout, comment dénicher les investissements les plus prometteurs, comment évaluer ce que l'on possède, et quel gain on peut espérer dans chacune des six différentes catégories d'actions. Nous évoquerons également les caractéristiques des sociétés à éviter à tous prix, l'importance des bénéfices sur le succès ou l'échec d'une action, les questions à poser pendant vos recherches, la meilleure façon de suivre les progrès d'une société, comment obtenir les faits et évaluer les repères les plus importants : les liquidités, l'endettement, le PER, la marge bénéficiaire, la valeur comptable, les dividendes, etc..."

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

5, l'informatisation des marchés-II

by

5_couverture

Après "6", que je vous avais présenté dans un précédent article, voici qu'est sorti le deuxième ouvrage d'Alexandre Laumonier sur les marchés et l'informatique. "6" portait sur l'histoire très récente de l'informatisation des marchés (en simplifiant, disons 1990-2012).

Dans "5", l'auteur poursuit allègrement cette histoire. Si le départ de l'ouvrage, que j'ai trouvé un peu brouillon, aborde la suite, c'est-à-dire les années 2012 et 2013, c'est pour mieux revenir en arrière, vers le milieu du 19ème siècle, à l'invention du télégraphe. Car le précurseur de l'informatisation des marchés a été l'information et sa transmission. Une course à la vitesse. A partir de là j'ai été captivé par l'histoire ; le style de l'auteur y est pour beaucoup.

Pendant une partie de l'ouvrage le fil conducteur adopté est celui de l'histoire des marchés de Chicago. Mais on en apprend aussi sur Louis Bachelier (1870-1946) et sa théorie mathématique des prix de marché, sur les théories des années 1960-70,... et beaucoup d'autres histoires captivantes. On termine par le hedge fund Medallion, à la perfomance hallucinante de +2500 % en 11 ans, le tout grâce à des modèles purement mathématiques d'évolution des prix : à base de statistiques, de traitement du signal, de "mouvement Brownien", de "chaîne de Markov"... Les toutes dernières pages sont elles aussi impressionnantes : comment les grandes banques payent très cher pour avoir certaines informations économiques avant les autres, informations acquises avec des moyens dignes de l'espionnage militaire dernier cri !

Ce nouvel ouvrage d'Alexandre Laumonier, tout comme le premier, se lit comme un roman.

L'auteur nous a indiqué que la série s'arrêterait là. Espérons qu'il change d'avis.

"5" est vendu dans un volume commun avec "6" et que vous trouverez sous le titre "6/5" au prix de 15,65 euros. Édition : Zones sensibles, 2014.

"Quant à l'utilité sociale des hautes fréquences, certains rétorquèrent qu'il était tout de même assez amusant de demander aux marchés financiers de 'faire dans le social' à une époque où les deniers publics, pourtant rares, servent parfois à construire des stades de football où des incultes courent après un ballon pour gagner des millions de dollars sous le nez de gens au chômage, sans que personne n'y trouve rien à dire". p. 24.

JL - août 2014.

Mise à jour

Un documentaire inspiré de 6 et 5 a été diffusé sur Arte. Il s'appelle Les nouveaux loups de Wall Street et est disponible sur YouTube. Cela se regarde bien, même si j'ai préféré les livres.

JL - mai 2015.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

4

Peter Lynch, et si vous en saviez assez pour gagner en bourse - partie 1

by

lynch_et_si_rogne"En dépit de mes ratés, les parts du Fidelity Magellan ont été multipliées par vingt durant les douze années ou je l'ai géré" (p. xxi).

Comment mieux présenter Peter Lynch, le gérant qui a eu une performance moyenne de 29 % par an ?

J'aimerais vous exposer un de ses livres, ce que je pense être le meilleur livre en français sur la bourse : Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse, traduit chez Valor Editions en 1999.

Certes il n'est pas aussi technique que le fameux ouvrage de Benjamin Graham, l'investisseur intelligent, mais il est beaucoup plus agréable à lire, je dirais même qu'il est écrit avec tant d'humour qu'il se lit aussi bien qu'un bon roman. A défaut d'être pointu au niveau analyse financière, il vous mettra merveilleusement bien dans l'ambiance de l'investissement value.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Le mooc de hec sur l'évaluation financière de l’entreprise

by

coursera_evaluationFinanciere

Dans cette rubrique bibliographie nous n'allons pas parler aujourd'hui de livre mais de MOOC. Vous avez certainement remarqué que la mode est aux MOOC : Massive Online Open Course, en français Cours en ligne ouvert et massif. Il s'agit de cours filmés mis en ligne pour tous.

Pascal Quiry (1), professeur  à HEC a réalisé le cours  dont nous allons vous parler et mis gratuitement en ligne sur la plateforme de cours en ligne coursera.org (2). Il s'intitule

coursera-HEC

"Évaluation financière de l'entreprise"

et est présenté comme ceci :

"A l'issue de ce MOOC, vous serez capables de comprendre ce qui justifie la valorisation d'une entreprise et vous pourrez en réaliser par vous même."

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

6, l'informatisation des marchés

by

couverture6De prime abord c'est un livre énigmatique. Le titre, « 6 », déjà, pose question. Si bien qu'il est vendu en France avec le bandeau « Marchés financiers, le soulèvement des machines ». On comprend qu'il s'agit du premier d'une série d'ouvrages numérotés de 6 à 1 (comme les chapitres). L'auteur ensuite ; le sous-titre "Traduit à partir de 0 et de 1 par Ervin Karp" semble nous donner un indice. En fait d'après son blog le vrai nom de l'auteur serait Alexandre Laumonier. La dernière de couverture ensuite :

"Je ne porte pas de costume et les limousines ne m’impressionnent pas. Je ne dîne pas dans des restaurants quatre étoiles. Je ne porte pas de casquette avec le logo de mes employeurs car je n’ai ni tête ni visage, et depuis la crise économique mondiale de 2007 je n’ai cessé d’envahir les marchés financiers.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

Les méthodes de 7 grands gestionnaires

by

7_grands

Entre sa fondation, en 2003, et 2012, le fonds Moneta Micro Entreprises, investi dans les small et micro-cap françaises, a réalisé une performance extraordinaire de 16 % par an en moyenne. En 2009, Romain Burnand, son gestionnaire, a même eu le courage de fermer son fonds aux nouveaux investisseurs pour ne pas que son encours devienne trop important et soit un frein à sa performance. Aussi, la présence de Romain Burnand parmi les sept gestionnaires de ce livre paru en 2006 m'a semblé être un indice de qualité et j'ai acheté l'ouvrage.

Chacun des sept gestionnaires de fonds dispose d'un chapitre pour raconter son parcours personnel, sa méthode de sélection de valeurs et de gestion de portefeuille, des exemples (bons ou mauvais) de valeurs et aussi donner des conseils, y compris aux investisseurs particuliers.

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Le petit livre pour investir à bon prix

by

lepetitlivre_browneLe petit livre pour investir à bon prix, par Chris Browne

C’est effectivement un petit livre par la taille ; certains auteurs, comme Chris Browne, ont compris qu’il n’est nul besoin de délayer pour intéresser le lecteur. Il n’est pas minuscule non plus puisqu’il atteint tout de même 250 pages.

Vous trouverez dans ce livre les principes essentiels de l’investissement dans la valeur issus de ce que l’on peut appeler « l’école Graham », avec notamment les indicateurs à prendre en compte, le b.a.-ba de la comptabilité d’entreprise, un peu d’histoire des grands investisseurs dans la valeur, un soupçon de psychologie de l’investisseur, etc.

Nous retiendrons entre autres les indicateurs que Chris Browne considère comme importants pour un investissement dans la valeur. Il s’intéresse aux sociétés qui répondent à tout ou partie des critères suivants :

Continuer la lecture →

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1 2