Jerome Leivrek

8

Gevelot II, une montagne de cash

by

Pas la peine de présenter Gevelot, entreprise connue de tous les investisseurs value. Rappelons juste qu'il s'agit d'une société de mécanique dont l'activité concerne plus précisément la fabrication de pompes (pour le transfert de divers fluides), via son unique filiale PCM. Les autres activités ont été vendues à bon prix, ce qui fait que le groupe est maintenant assis sur une montagne de cash.

J'ai eu connaissance de Gevelot en 2012 grâce aux Daubasses qui l'avaient analysé et acheté en 2010 à 19 €. Si l'on veut se remémorer quelques caractéristiques de la société, on pourra relire leur article. M'armant d'un peu de patience, j'avais acheté des actions fin 2012 et début 2013 à 45 €, un prix déjà bradé, pour les revendre 140 € en 2016. Aujourd'hui, à 190 €, le prix est 10 x fois plus élevé qu'en 2010, mais c'est toujours peu cher. Voyons cela.

▣ Capitalisation et bilan

Au 31 juin 2018, nous avons :

  • Cours de référence = 190 €
  • Nombre d'actions = 769 500
  • Capitalisation = 146 M€
  • Actifs = 280 M€
  • Fonds propres = 191 M€
  • Immobilier = 32 M€
  • Trésorerie, équivalents et placements financiers courants = 177 M€
  • Dette financière = 12 M€ donc :
  • Trésorerie nette = 177 - 12 = 165 M€
  • Dettes opérationnelles courantes - actifs opérationnels courants = 73 - 64 = 9
  • EV = 146 -165 + 9 = -10 M€.

Certains investisseurs pensent qu’il faut compter les 53 M€ d'avances et acomptes de commandes (cf. la ligne « Autres créditeurs ») comme des dettes financières. Auquel cas on aurait EV = 146 -165 + 53 = 34 M€. Cela se défend mais je considère de mon coté que le BFR négatif fait partie de l'opérationnel et non du financier. Par ailleurs, je ne vois pas la différence de principe entre ces acomptes et les crédits consentis par les fournisseurs (et qu'on ne déduit pas de la trésorerie). L'EV de -10 M€ se réfère alors à la définition usuelle en intégrant uniquement la dette opérationnelle nette. On a donc une société qui cote sous son cash minoré des dettes financières et des dettes opérationnelles nettes. Ce n'est pas très courant.

Il faudrait aussi tenter d'estimer la valeur réelle de l’immobilier, ce que je n'ai pas fait.

▣ Résultats et cash-flows

Les comptes de l'année 2017 sont compliqués par les cessions. J'ai décidé qu'il était plus sûr de présenter les comptes du premier semestre 2018, qui eux sont débarrassés des cessions, et de multiplier ces nombres par deux. On relève ainsi, les nombres annualisés :

  • CA = 98 M€
  • Res. Op. Courant = 9,2 M€
  • EBITDA = 9,2 + 3,4 (dotations) = 12,6 M€
  • RN = 8,8 M€
  • MBA = 13,4 M€
  • FCF = 11,6 M€ (et 27,4 M€ si l'on tient compte de la diminution du BFR, mais je préfère être plus prudent et ne pas considérer que c'est pérenne).

▣ Valorisation

On est donc en présence d'une entreprise dont le cash net est gigantesque : 165 - 9 = 156 M€ soit 203 €/action, et même supérieur au cours de bourse actuel (190 €). L'activité, pourtant rentable, est donc gratuite. L'investissement est assurément bon marché.

Le seul petit point un peu négatif à mes yeux est que le potentiel est a priori plutôt faible (même s'il faudra confirmer avec les comptes annuels). Admettons que pour l'activité, je sois prêt à payer 5 fois l'EBITDA (ou le FCF ; ils sont voisins), ce qui n'est pas très cher. On aurait alors EV = 5 x 12,6 = 63, ce qui donne un prix = 63 + 165 - 9 = 219 M€ soit 285 €/action. Le potentiel est donc de +50 %.

On a par ailleurs un P/FCF = 12,6, ce qui correspond à une rentabilité de l'investissement de 8 % annuels. Ce n'est pas mal mais il y a peut-être mieux ailleurs.

Une autre tentative de valorisation nous est offerte par la vente récente par Wendel de Nippon Oil Pump à un prix de 11 fois l'EBITDA. Avec un tel multiple, Gevelot vaudrait 11 x 12,6 + 165 - 9 = 295 M€ soit 383 €/action.

▣ Conclusion

Au final, un investissement qui parait sûr, mais avec un potentiel a priori limité (entre +50 % et +100 % tout de même).

A noter enfin un management qui a fait ses preuves, avec une bonne conduite générale de la société, des rachats d'actions, et des cessions d'entités réalisées semble-t'il dans de bonnes conditions.

Je n'ai pas d'action Gevelot, mais il n'est pas impossible que j'en acquière si je retrouve du cash.

JL - 3 décembre 2018.

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

2

Reporting septembre-octobre 2018

by

 Pour prolonger un peu l'été, voici un dessin original de Gibrat, qui a servi de couverture pour la nouvelle édition en un volume de sa BD intitulée Le sursis (2010)La preuve en image que la BD c'est de l'art aussi. Avis aux  collectionneurs, ce dessin est en vente 50 k€ sur Ebay.

Un peu avant l'été, j'avais aimé lire la Lettre Sextant (Amiral Gestion) du premier trimestre 2018 écrite par Francois Badelon. J'en partage l'optimisme, et aussi la remarque que notre société n'arrive pas à résoudre certains problèmes simples alors qu'elle en résout de complexes. Et que nos descendants nous trouveront arriérés sur certains points (il donne l'exemple de la production d'armes).Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

7

Le début des soldes

by

Vous l'avez remarqué, les small caps subissent des baisses importantes et quasi généralisées. Ainsi, beaucoup d’alertes à la baisse se déclenchent, qui font autant d’opportunités d’achat. Mais, en ce moment, je n’ai guère le temps de travailler à une analyse et donc de publier un article. D’autant que je n’ai aucun cash en portefeuille, ce qui n'augmente pas la motivation.

J'ai donc décidé de vous livrer telle quelle ma liste d’idées à analyser qui pourraient être (de nouveau) intéressantes. Dans un ordre aléatoire, et avec les déclarations de positions pour être en règle avec l'AMF :Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

14

Reporting juillet-août 2018

by

Pour ceux qui s'intéressent à la vie politique du pays et à l'écologie, l'interview et la démission en direct de  Nicolas Hulot  a été un moment fort. On a découvert en effet un Nicolas Hulot à l'opposé des hommes politiques usuels. Ces hommes politiques qui sont prêts à défendre un collègue indéfendable pour la seule raison qu'il appartient à la même caste que la leur, et à taper sur un autre pour la seule raison qu'il est dans la caste ennemie ; des hommes que la vérité n'intéresse guère, leur seul souci étant de réussir la rhétorique dans laquelle ils sont enfermés. Nicolas Hulot donc, a fait tout le contraire, en allant chercher au fond de lui sa vérité, et en nous expliquant très bien pourquoi faire avancer l'écologie politique était difficile. Son interview a impressionné tous ceux que j'ai rencontrés. Si l'idée de faire de la politique autrement vous intéresse, je vous conseille de la regarder (ici sur France Inter, par Nicolas Demorand et Léa Salamé, 40 min). Vous pourrez la compléter par le billet de Nicole Ferroni.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

0

La stratégie du propriétaire

by

C'est toujours un plaisir d'accueillir un invité sur ce blog. Phil (alias SRV) et moi nous sommes connus lors d'une enrichissante rencontre d'investisseurs. Lorsque j'ai lu son intéressant commentaire sur le livre présenté ici, je lui ai immédiatement proposé d'en faire un résumé. Merci à lui d'avoir gentiment accepté.

La stratégie du propriétaire, de Alain Bloch, Nicolas Kachaner, Sophie Mignon. 192 pages. Livre épuisé mais disponible d'occasion.

Cet ouvrage de 2012 mène l’enquête sur les caractéristiques des sociétés performantes dirigées par des familles.

L’échantillon se compose de sociétés de plus d’un milliard d’euros de chiffre d'affaire dont le siège est en France, en Espagne ou au Portugal. Une cinquantaine de sociétés de tous les secteurs sont ainsi analysées en épluchant les rapports annuels, les interviews et déclarations des dirigeants.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1

Biosynex, petit parfum de conflit d'intérêts

by

Il y a deux semaines (le 7 juillet), notre journal préféré à tous, Investir, a choisi comme Valeur à découvrir de la semaine, la société Biosynex. Il s'agit d'une biotech dans le domaine des tests de diagnostic médical rapide : test de prédiction d'accouchement imminent, test d’intolérance au gluten, lecteur automatisé de tests, etc. Si vous avez manqué la nouvelle, Biosynex vient de sortir l'auto-test du HIV, peut-être une petite révolution pour les usagers. Or, il se trouve que j'avais regardé cette société la semaine précédente, parce que le PDG venait de racheter 0,5 % du capital (300 k€). Je me suis donc dit que c'était l'occasion d'en parler. Je commence par vous copier l'article d'Investir puis je donne quelques éléments que j'avais notés.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

23

Reporting mai-juin 2018

by

Nous voilà à 6 ans de portefeuille. Ceux qui me suivent depuis quelque temps connaissent la conclusion temporaire de ces 6 années : en terme de performance, les compte-titres n'ont rien fait, alors que la valeur du PEA a été multipliée par quasiment 5 ! La conséquence est que je m'occupe de moins en moins de trouver des valeurs pour mes CTO. Dernièrement, j'y ai logé des titres que j'ai aussi en PEA.

La participation à l'assemblée générale de Gaumont, avec les 900 k€ chacun de salaire de Sidonie Dumas et Nicolas Seydoux, m'a replongé dans des réflexions sur l'héritage (financier, social, culturel...). Une des idées qui m'est étrangère est d'attribuer sa position à son mérite et non à son héritage. Je connais beaucoup de personnes qui ont une position sociale ou financière enviable, et certains pensent être arrivés à ces postes prestigieux par leur mérite. Pour beaucoup, leur père exerçait le même métier. Le fils d'un moniteur de ski a t'il du mérite de savoir bien skier et de devenir moniteur de ski ? Cela pose la question de la définition du mérite. Tout cela m'a donné envie de lire Les Héritiers de Bourdieu et Passeron. Peut-être sur la plage cet été ?Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

7

Media 6, de la croissance pas très chère

by

Une fois n'est pas coutume, présentons une société en croissance. Media 6 est une société spécialisée dans le marketing et le mobilier de lieux de vente. La photo de l'article montre l'aménagement de la Brasserie du train bleu. Plus précisément, le chiffre d'affaire par activité se répartit ainsi :
- fabrication de supports de communication et de mobilier commercial (84,6 %) : vitrines, présentoirs, terminaux, stands, corners et meubles fabriqués en carton, en bois, en plastique et en métal,
- prestations de services (15,4 %) : réalisation de campagnes publicitaires sur les lieux de vente, mise en scène attractive des produits, animation des points de vente, agencement de mobilier commercial, etc.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

8

U10, nouveau suivi d'initié

by

U10 (ticker UDIS) est un créateur, fournisseur et logisticien dans l'univers de l'équipement de la maison : décoration textile, accessoires de la maison, accessoires de mode basé à Lyon. Leurs clients sont des distributeurs, pour lesquels ils conçoivent, fabriquent et transportent des lignes de produits tendance, "au juste prix", dont le but est de "démocratiser le haut de gamme" .

Le PDG et principal actionnaire, Thierry Lievre, détient, au 14 novembre 2017, 68 % du capital (11 727 092), par l’intermédiaire des  sociétés Financière des Docks et TLK qu’il contrôle.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

3

Softimat : les petits porteurs secouent le cocotier

by

Judith et la tête d'Holopherne, par Canavillo

Si beaucoup de directions d'entreprises sont raisonnables, certaines laissent penser qu'elles essayent de soutirer le maximum d'argent à leur société, que ce soit par un salaire élevé, par l'attribution d'actions en grand nombre... Les exagérations se font forcément au détriment des salariés et des actionnaires. C'est pourquoi, à la dernière assemblée générale, j'ai voté contre les salaires de la direction de Gaumont (Nicolas Seydoux et Sidonie Dumas, 900 k€ annuels chacun).

Et c'est pourquoi je relaie, à sa demande, l'appel d'un des membres des Daubasses aux actionnaires et à la direction de Softimat. Voici le début de l'appel :Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

9

Reporting mars-avril 2018

by

Si en bourse il y a des modes, actuellement elle est aux trackers (ETF). Ces instruments financiers s'achètent et se vendent comme des actions, et répliquent des indices. Des indices sur à peu près tout : des larges, mid ou small caps, le pétrole ou les technos, la France, l'Europe, ou les pays émergents. Sur tous les forums, je vois des internautes qui achètent des ETF et qui en débattent. On pourra lire par exemple le début de cette discussion sur l'IH. Je ne m'étendrai d'ailleurs pas trop sur le sujet, car il me suffit de mentionner le post de Vauban qui résume parfaitement ma pensée sur ce sujet.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

11

Sears Holdings news and views

by

Ces dernières années, Sears Holdings (SHLD), la holding US en déconfiture, connue pour ses chaînes de magasins,  a été l'objet de discussions fournies et acharnées de la forumosphère en investissement actions, aussi bien française (sur l'IH) qu'étrangère (sur Corner of Berkshire & Fairfax...) : est-ce une opportunité value fantastique ou un monstre en train de mourir ? J'ai moi-même écrit des articles sur Sears ici et , mais comme objet d'arbitrages.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

8

La stratégie deep value

by

holbein_anamorphose

La stratégie deep value est la plus simple que l'on puisse trouver. C'est pour cela qu'elle est une de mes préférées. Surtout qu'elle est aussi une des plus efficaces.

C'est très simple : elle consiste à acheter une entreprise beaucoup moins cher que la valeur de son patrimoine.

Comme pour l'anamorphose du tableau de Holbein, elle demande de regarder l'entreprise sous un regard différent de celui du marché, non pas celui des bénéfices mais celui du patrimoine.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

15

Reporting janvier-février 2018

by

Ah ! La fête des Lumières de Lyon, pas la peine de la décrire, tout le monde en a entendu parler... Mais cette année un nouveau cran a été franchi dans l'engouement sécuritaire : les vélos ont été interdits dans tout le périmètre de la fête ! J'ai eu beau expliquer que j'habitais "dans l'immeuble qu'on voit juste là, derrière la barrière", il n'y a pas eu moyen de passer. Même les gendarmes mobiles présents au barrage étaient consternés par cette décision, c'est dire.

Le besoin de sécurité est partout. Dans la rue, à l'école, en montagne, au travail. Est-ce si étonnant que les placements préférés des Français soient les placements sans risque ? Mieux, l'irrationnel s'en mêle. Même si notre enfant a 1000 fois plus de chance de mourir à cause de la cigarette (certes pas quand il est enfant) que d'un attentat (oui, 1000 fois !), la plupart des parents ont plus peur de l'attentat que de la cigarette. C'est la même chose avec la bourse : beaucoup de comportements sont liés soit à des méconnaissances, soit à de l'irrationnel, et dans ce cas-là, il ne sert pas à grand-chose d'essayer de convaincre. Idem pour l'investissement value, soit on y adhère tout de suite, soit on ne le comprend jamais, dit-on.Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

26

Ymagis, pour finir le tour du cinéma

by

La présentation officielle nous indique que Ymagis Groupe est spécialisé dans les technologies numériques pour l'industrie du cinéma. Le groupe offre des solutions, dans ce qui concerne le numérique, aux exploitants cinématographiques, aux distributeurs de films et d'évènements live, aux producteurs, aux ayants droit, aux régies publicitaires spécialisées, aux diffuseurs, aux éditeurs vidéo et aux plateformes VOD/SVOD. Le groupe est présent dans 23 pays. Le CA par activité se répartit comme suit :

  • Virtual Print Free (VPF) (39 % ; Ymagis) : solutions de financement ;
  • Exhibitor Services (34 % ; CinemaNext) : activités de services aux exploitants cinématographiques (vente et installation d'équipements, développement de solutions logicielles, prestations de support technique/NOC et de conseil) ;
  • Content Services (27 % ; Eclair) : activités de services de contenus (post-production, acheminement cinémas, distribution numérique, multilingue et accessibilité, restauration et préservation).

Continuer la lecture →

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

1 2 3 4 5 8 9