6

Reporting juillet-septembre 2019

1 octobre 2019 by

C’est une photo souvenir qui illustre le reporting de ce mois. Celle de cinq ouvriers du centre Wilshire à Los Angeles. Quatre-vingt sept ans après, elle ne peut évidemment que nous rappeler la célèbrissime “Lunch atop a skyscraper” (ci-dessous), prise en septembre 1932 par un photographe non identifié, en vue d’une publicité pour des bureaux. Avec ses ouvriers enthousiastes et intrépides, cette dernière a été vue comme un symbole de l’optimisme et de la résilience des États-Unis en pleine période de Grande Dépression économique suite au krach boursier de 1929.

De la Grande Dépression post-1929 passons, au portefeuille engagé pendant la Grande Récession post-2007…

Nouvelles du portefeuille et des sociétés

  • DNXCorp. Achat d’une petite ligne (1,5 %). Le business décroit mais la décote est grosse. Ecriture d’un petit article d’analyse.
  • Akwel. Achat pour environ 5 % du portefeuille. Entreprise de qualité qui ne me semble pas chère : EV/EBITDA = 3,5, P/FCF = 7, dette nulle. Article à paraître.
  • IDS. Vente de la ligne. A l’AG, j’ai compris que l’année 2018 était probablement exceptionnelle. PV = 0 %.
  • TXCOM. Vente d’une partie de la ligne. Le titre a bien progressé, j’en avais vraiment beaucoup et il n’était pas prévu que je garde tout à long terme. PV = +20 % en quelques semaines.
  • Cofidur. Les résultats du premier semestre sont sortis et ne sont pas brillants.
  • Batla minerals. Ecriture d’une mise à jour, à la suite de l’article, après les résultats à fin mars 2019. C’est la décote la plus incroyable que j’ai vue en France.
  • Gaumont. Les résultats du premier semestre sont sortis. Évènement marquant du rapport, la valorisation de l’immobilier du groupe a été (enfin) estimée et écrite noir sur blanc = 197 M€. Cela correspond pile-poile à ma valorisation basse. Ce qui met la valeur du titre Gaumont à au moins 235 €/action (mais peut-être beaucoup plus). Voir le commentaire à la suite de l’article.
  • Prodware n’en finit plus de baisser. Voilà un titre qui semble monter et baisser sans raison apparente.
  • Je continue à sortir des actions de mon compte Lynx dans le but de le fermer ; à la place, j’ai ouvert un compte au Crédit Agricole (ma banque usuelle).
  • Peel Hotels, une vieille daubasse qui m’avait fait gagner pas mal d’argent a été délistée volontairement. J’en aurais bien acheté un peu à 40 p car le prix est bien redescendu (45-50 p), mais pas assez pour contrebalancer les inconvénients du delisting.

▣ Performance et gains

Des portefeuilles pas folichons depuis le début de l’année : -4,6 % (PEA), +12,7 % (CTOs), -29,5 % (Lynx), +1,9 % (Global).

▣ Nouvelles du blog et autres

Publication de trois articles :

  • Un sur TXCOM, une belle société bien gérée et très peu chère. A mon avis, la découverte de l’année.
  • L’investissement value II, un article synthétique que Larbinator a bien voulu diffusé ici.
  • Enfin, un petit article sur DNXCorp, un mégot de cigare.

JL – 1er octobre 2019.

Print Friendly, PDF & Email

petrus_favicon_lpl_couleur_rogne

6 Responses to Reporting juillet-septembre 2019

  1. Capital

    Bon reporting Jérôme (comme souvent)!
    Concernant DNXCorp, il me semblait avoir vu quelque part que vous étiez actionnaire depuis longtemps déjà (et non pas depuis votre article). J’ai du confondre avec quelqu’un d’autre.

    • Jerome Leivrek Post author

      Bonjour François,
      Pour deux raisons :
      1. La complexité de la déclaration d’impôt des comptes à l’étranger, chaque année c’est un casse-tête.
      2. Le fait que je me centre progressivement entièrement sur les investissements en France voire Europe.
      JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *